Une femme adoptée à sa naissance rencontre ses parents biologiques presque deux décennies plus tard: «Ils ont choisi ma famille»

« Avec moi dans un bras et une pile de profils de parents adoptifs pleins d'espoir dans l'autre, ils ont choisi ma famille »
25 août 2022 Mis à jour: 25 août 2022
FONT BFONT SText size

Les parents biologiques d’Hannah Jennings étaient de jeunes lycéens lorsqu’ils l’ont eue, en 1999. Étant si jeunes, ils ont gardé la grossesse secrète.

Les parents adolescents ont fait ce qu’ils pensaient être le mieux pour leur bébé : ils l’ont placé chez des parents adoptifs, en espérant qu’ils lui donneraient la vie qu’elle méritait.

Dix-huit ans plus tard, Hannah a pu rencontrer ses parents biologiques, Megan et Brent, lors de deux réunions merveilleuses et sincères. Il s’agissait d’une adoption « semi-ouverte », Hannah a toujours su qu’elle n’avait pas une, mais deux paires de parents.

Hannah a grandi avec ses parents adoptifs, Leanne et Wayne, à Walla Walla, dans l’État de Washington. Wayne est pharmacien, tandis que Leanne était enseignante dans une école maternelle avant de prendre sa retraite il y a quelques années. Leur autre fille, Katelyn, qui a maintenant 26 ans, a également été adoptée. Le couple a abordé sa situation familiale avec amour et sensibilité.

« Quand nous étions bébés, ma mère nous disait que nous n’avions pas une, mais deux mères qui nous aimaient », raconte Hannah, âgée de 22 ans, à Epoch Times. « Elle avait plusieurs livres pour enfants qu’elle nous lisait sur l’adoption, elle nous racontait régulièrement nos histoires et répondait à toutes nos questions. »

Bébé Hannah avec ses parents biologiques, Megan et Brent (Avec l’aimable autorisation d’Hannah Nichole)
La petite Hannah (à g.) avec ses parents adoptifs, Leanne et Wayne, et sa sœur, Katelyn (Avec l’aimable autorisation d’Hannah Nichole)
Hannah (à dr.) avec sa famille adoptive (Avec l’aimable autorisation d’Hannah Nichole)
Hannah avec ses parents biologiques (Avec l’aimable autorisation d’Hannah Nichole)

Hannah et Katelyn sont maintenant mariées et ont leur propre famille, mais les deux sœurs restent proches. Katelyn, une ingénieure en logiciels, a trois enfants, tandis qu’Hannah vit actuellement dans l’est de l’Idaho avec son mari. Elle est la nouvelle maman de Maren Olivia « la plus calme et la plus belle des petites filles ».

« Je suis mariée à mon meilleur ami, Nicholas, depuis presque trois ans », a dit Hannah. Nicholas est sorti de l’université en juillet avec un diplôme en horticulture avec l’intention de devenir paysagiste.

Lorsqu’Hannah a rencontré ses parents biologiques il y a cinq ans, elle s’est tout de suite sentie proche d’eux et a noué un lien fort et positif. Mais elle dit que le fait d’avoir sa propre petite famille a facilité l’établissement de limites.

Hannah et Nicholas avec leur petite fille (Avec l’aimable autorisation d’Hannah Nichole)
Hannah avec Nicholas et ses parents adoptifs (Avec l’aimable autorisation d’Hannah Nichole)

« En grandissant, le fait de savoir que j’étais adoptée n’a jamais été ressenti comme une chose négative », a expliqué Hannah. « Mes parents considéraient nos adoptions comme une partie fondamentale de notre être, au même titre que la couleur de nos yeux ou nos aliments préférés.

« Il n’y avait aucune honte à notre adoption, et je me souviens avoir été impatiente de partager mon histoire avec tous ceux qui voulaient bien m’écouter. »

L’une des raisons de la position de Leanne et Wayne est l’expérience de Leanne qui a découvert qu’elle avait elle-même été placée chez des parents adoptifs, après le divorce de sa mère avec son père biologique à un très jeune âge.

« Elle ne savait pas qu’elle était adoptée jusqu’à ce qu’elle tombe accidentellement sur cette information à l’âge de 13 ans », a dit Hannah. « Elle a été stupéfaite de l’apprendre et se souvient avoir été prise de court. Elle a dû passer par un processus de redécouvrir son identité. »

En raison de son passé, Leanne a décidé avant d’adopter Katelyn qu’elle ne cacherait jamais la vérité. Sa première fille n’a pas eu envie de se plonger dans sa propre histoire avant la fin de ses études secondaires, mais Hannah recevait chaque année des lettres de sa mère biologique pendant toute son enfance et son adolescence.

(G-D) Megan, Hannah et Leanne (Avec l’aimable autorisation d’Hannah Nichole)
Megan, la mère biologique, avec le bébé d’Hannah (Avec l’aimable autorisation d’Hannah Nichole)

En août 2017, Hannah, alors âgée de 18 ans, a enfin rencontré la personne qui l’avait aimée et qui lui avait toujours envoyé des bracelets. La famille d’Hannah est allée au domicile de Megan pour passer le week-end avec elle et ses quatre enfants, son mari de l’époque, ses parents et ses frères et sœurs.

Se décrivant comme n’ayant jamais été une personne physiquement affectueuse, Hannah était inquiète à l’idée de rencontrer sa mère biologique, car elle pensait qu’il y aurait beaucoup de câlins et qu’elle se sentirait mal à l’aise. Mais lorsque Megan a ouvert la porte et l’a étreinte dans ses bras, elle s’est sentie tout de suite à l’aise.

« J’ai ressenti une telle paix lorsque nous nous sommes embrassées sur le seuil de sa porte », se souvient-elle.

Ce même sentiment de paix est revenu lorsque le père biologique d’Hannah l’a prise dans ses bras lors de la réunion suivante, deux semaines plus tard. « Il m’a serrée si fort que j’avais l’impression que mes yeux allaient sortir de ma tête », a-t-elle dit.

Hannah rencontrant son père biologique pour la première fois (Avec l’aimable autorisation d’Hannah Nichole)
Hannah et sa mère biologique s’enlaçant pour la première fois (Avec l’aimable autorisation d’Hannah Nichole)

Lorsqu’Hannah est née, sa mère biologique venait d’obtenir son diplôme du lycée et son père biologique commençait tout juste sa dernière année d’études. Le couple s’est séparé peu de temps après la naissance et a mené des vies séparées. Hannah a dit que sa mère biologique lui avait raconté comment ils avaient essayé de trouver une famille qui ressemblait à ce qu’elle espérait pour sa future famille : un couple aimant, musical et spirituel, de préférence avec un frère ou une sœur.

« Ils ne pensaient pas être en mesure d’être les parents qu’ils voulaient être pour moi. En fait, ils ont gardé la grossesse secrète jusqu’au jour de ma naissance », a-t-elle dit. « De la chambre d’hôpital, ils ont contacté une agence d’adoption. Avec moi dans un bras et une pile de profils de parents adoptifs dans l’autre, ils ont choisi ma famille.

« Je pense que s’ils avaient été un peu plus âgés, et s’ils avaient voulu construire un avenir ensemble, ils ne m’auraient peut-être pas placée. Mais comme ce n’était pas le cas, ils étaient encore si jeunes et ont reconnu qu’une famille qui avait déjà une base solide serait idéale pour mon éducation. Ils voulaient tout ce qu’ils n’étaient pas prêts à me donner et ils ont trouvé la famille qui était en mesure de le faire.

« Je suis très proche de mes deux paires de parents. Mes parents sont à 100% ma mère et mon père. Mes parents biologiques entrent dans une catégorie que je ne sais pas comment qualifier. Ils font partie de mes meilleurs amis. Je considère également la femme de mon père biologique comme l’une de mes meilleures amies. La maison de mon père biologique est comme un foyer pour moi. »

Décrivant Megan comme une grande sœur, Hannah dit qu’elles s’envoient régulièrement des messages et se disent à peu près tout. « Elle est à bien des égards ce que j’espère être un jour : confiante, charismatique, gentille. J’ai beaucoup de chance qu’elle m’ait laissée entrer dans son foyer et dans sa vie, et que j’aie pu nouer des relations avec mes demi-frères et sœurs plus jeunes », a ajouté Hannah.

Hannah avec sa mère biologique (Avec l’aimable autorisation d’Hannah Nichole)
Hannah avec son père biologique (Avec l’aimable autorisation d’Hannah Nichole)

Plus tard dans l’année, Hannah et Nicholas prévoient de     » déménager dans la ville où vivent ses deux parents biologiques, un endroit où ses parents adoptifs viennent d’emménager. La plupart des membres de sa famille vivront alors à moins de 20 minutes les uns des autres, Hannah a hâte de les voir davantage.

Depuis qu’elle est une adulte, qu’elle a déménagé et qu’elle s’est mariée, Hannah est reconnaissante d’avoir pu surmonter beaucoup de ses émotions liées à l’adoption. Elle parle avec beaucoup d’amour de ses parents, qui ont toujours soutenu ses efforts. Hannah affirme qu’elle est très reconnaissante envers Wayne et Leanne, et très reconnaissante envers Megan et Brent. Elle communique régulièrement avec eux, mais ses priorités ont changé maintenant qu’elle est mariée.

« Je consulte toujours mes parents et mes parents biologiques pour les grandes décisions, mais l’avis que je prends le plus en considération est celui de mon mari », a-t-elle dit.

« J’ai ma petite vie avec lui, et toutes les relations en dehors de nous deux et de notre bébé ne sont qu’une cerise sur la tranche de gâteau que nous appelons la vie. »

***

Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé