Il faut mettre Dieu en premier: après 60 ans de mariage, un couple âgé s’aime toujours autant

27 novembre 2022 Mis à jour: 27 novembre 2022
FONT BFONT SText size

Ils se sont rencontrés à l’adolescence et viennent de célébrer leur 60e anniversaire de mariage. Ils s’aiment comme au premier jour. Leur histoire d’amour est celle d’un mariage heureux, ancré dans la foi, l’union et le pardon.

Arthur Brown, 82 ans, vétéran du Corps des ingénieurs de l’armée américaine, et sa femme Karen Brown, 80 ans, assistante administrative à la retraite, ont tous deux survécu au cancer. Ils se considèrent comme de vrais patriotes et sont reconnaissants envers Dieu pour leur vie de famille. Originaires de Teaneck, dans le New Jersey, ils vivent maintenant à Orlando, en Floride, depuis 35 ans.

« Nous nous sommes mariés à West Point trois jours après avoir obtenu notre diplôme, le 9 juin 1962. Je ne voulais pas me précipiter, alors nous avons attendu trois jours », raconte Arthur à Epoch Times, en plaisantant.

Karen et Arthur Brown se sont mariés le 9 juin 1962. Le couple s’est rencontré pour la première fois en 1957, à l’occasion du Memorial Day. (Avec l’aimable autorisation de Sydney Brown)

Le couple a fêté ses 60 ans de vie commune le jour du 80e anniversaire de Karen en février, transformant cette journée spéciale en une réunion de famille dans une maison de vacances à Holland, dans le Michigan.

Leur petite-fille de 21 ans, Sydney, qui vit à New York, a partagé des photos de ses grands-parents en train de souffler leurs bougies sur TikTok, avec pour légende : « Ils s’aiment toujours autant.«  La vidéo est devenue virale.

« Poppy flirte toujours avec Gammy ! » explique Sydney à Epoch Times. « Alors qu’ils soufflent leurs bougies pour faire un vœu, Poppy dit qu’il en reprend pour 100 ans, puis l’embrasse. Les gens disent toujours que les couples devraient être comme ça, même 60 ans plus tard. »

« Ils apprécient que leur amour soit toujours aussi vivant, et ils sont une telle source d’inspiration pour moi. C’était dingue en fait. Quelqu’un de leur église a vu la vidéo et l’a commentée, puis un tas de gens ont répondu… C’est un tel témoignage de leur amour, de la façon dont ils aident tout le monde autour d’eux, c’est tellement génial. »

Arthur, qui a passé 24 ans dans l’armée, se qualifie de « super patriote ». Sa femme dit que son «sang coule en rouge, blanc et bleu». (Avec l’aimable autorisation de Sydney Brown)
Le secret du couple pour un mariage heureux a été de donner la priorité à Dieu, de ne jamais se coucher en colère et de se soucier vraiment de l’autre. (Avec l’aimable autorisation de Sydney Brown)

Beaucoup sont inspirés par l’amour d’Arthur et Karen. Certains sont même motivés à faire preuve de « plus d’abnégation » dans leurs propres relations.

Karen n’avait que 14 ans lorsqu’elle a vu Arthur pour la première fois. Le frère d’Arthur était son camarade de classe et, après 12 mois, il lui a présenté un ami pour le jour du Memorial Day 1957. Arthur avait 17 ans.

Dans les années 1950, il n’était pas habituel pour une fille d’inviter un garçon à sortir avec elle, raconte Karen, mais elle a trouvé le courage d’inviter Arthur au bal et au barbecue annuels du club d’étudiantes du New Jersey. Arthur a suggéré qu’ils se rencontrent plus tôt.

« Nous sommes allés voir un film en plein air », se souvient Karen. « Je me suis probablement endormie au moment où le film a commencé… J’étais à peine remise de la grippe. La voiture a démarré et j’ai dit : ‘Je suis vraiment désolée !’ Il a répondu :’Je sais que tu as été malade.’ J’ai pensé, quel gentil garçon. »

Karen s’inscrit au Katharine Gibbs College de New York, près de chez elle, et trouve un emploi d’assistante administrative pour le département voyage du Time Magazine. Arthur lui a demandé sa main avec un « magnifique diamant » devant ses parents, ses sœurs et sa grand-mère.

« Il a fait sa demande dans la maison de mes parents, ce qui était l’endroit le plus merveilleux et le plus mémorable. Nous avons tous les deux eu des parents exemplaires. Nous sommes bénis. »

Le couple s’est marié et, après qu’Arthur ait terminé sa formation de Ranger aéroporté, ils ont déménagé à Fort Campbell, dans le Kentucky, où ils ont eu une fille. Ils ont ensuite eu deux fils dans l’Ohio. Arthur a servi en Thaïlande et au Vietnam avant de retourner à West Point pour suivre un cours avancé d’ingénierie, et finalement un poste d’enseignant.

L’amour du couple s’est approfondi au fil du temps, et ils n’ont jamais cessé de se surprendre mutuellement.

Arthur raconte : « Karen a écrit un poème sur moi avant que je ne la rencontre. Sa meilleure amie me l’a montré, mais n’a pas voulu me dire qui l’avait écrit, alors je l’ai rapidement oublié. Dix ans plus tard, cinq ans après notre mariage, j’ai entendu Karen parler à quelqu’un de ce poème qu’elle avait écrit sur moi et je me suis étonné :‘C’est toi qui avais écrit ce poème ?’ »

(Avec l’aimable autorisation de Sydney Brown)

Arthur a passé 24 ans dans l’armée, au cours desquels sa famille a déménagé 23 fois. En 1986, il a quitté l’armée pour saisir une opportunité unique au sein de la Walt Disney Company.

Arthur raconte : « Un type est arrivé, il venait de virer son chef de projet. Il m’a appelé et m’a dit : ‘J’ai une offre pour vous. Réfléchissez-y, pensez-y. Je vous rappelle dans deux semaines. J’y ai réfléchi et j’ai décidé d’y aller. C’est ainsi que j’ai passé 23 ans chez Disney. »

Pendant plus de vingt ans, Arthur a participé à la conception et à la construction de tous les parcs à thème, coulisses et complexes touristiques de Disney. Il a pris sa retraite après un diagnostic de cancer de la prostate et une maladie due à l’exposition à l’agent Orange (un herbicide pulvérisé pendant la guerre du Vietnam). Karen a également survécu à un cancer du côlon. Elle est maintenant en rémission depuis sept ans.

Avec soixante ans de mariage heureux à leur actif, Arthur et Karen affirment que la clé de l’harmonie est très simple : être les meilleurs amis, mettre Dieu en premier, faire confiance, pardonner et ne jamais se coucher en colère.


(Avec l’aimable autorisation de Sydney Brown)

Karen explique : « Vous devez d’abord être les meilleurs amis, vous devez mettre Dieu en premier. J’ai toujours aimé servir par l’exemple. Quand vous faites le bien, vos bonnes endorphines montent, c’est comme ça que Dieu a tout prévu… Nos quatre enfants et leurs quatre conjoints s’aident les uns les autres, ils s’aiment, ils sont de grands exemples pour leurs enfants. »

Arthur poursuit : « Les deux mots les plus importants sont : ‘Oui chérie !’ Nous nous aidons l’un l’autre, nous nous soucions vraiment l’un de l’autre, et nous faisons tout ce que nous pouvons pour rendre l’autre le plus à son aise, le plus heureux. »

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé