Fashion week à Paris: la sobre élégance d’Hermès

3 mars 2019 Mis à jour: 2 mars 2019
FONT BFONT SText size

Silhouettes aiguisées et abondance de cuir: la maison de luxe Hermès a présenté samedi à la Garde nationale à Paris une collection élégante avec des clins d’œil à l’équipement de la cavalière.

Cocardes et brides s’immiscent dans ce vestiaire ultra-chic proposé par le sellier-maroquinier et composé de robes fourreaux, jupes crayons, shorts ou pantalons taillés comme des gants, le tout en cuir. Les jupes en dessous du genoux sont portées avec des bottes, les shorts avec des escarpins à hauts talons carrés.

Pour le haut, des cols roulés mais aussi des pièces inspirées de la combinaison knickerbockers, du body de dressage et de la blouse de jockey aux détails plissés. La ligne est affûtée, les couleurs sont sobres- beige, noire, chocolat, vert olive ou caramel avec quelques touches d’orange brûlée ou framboise.

Une palettes beaucoup plus austère que celle dévoilée dans la collection homme lors de la semaine du prêt-à-porter à Paris il y a un mois.  Les cabas ne sont pas portés en bandoulière, mais sous le bras.  Le groupe de luxe a réalisé des ventes record en 2018, porté par le succès de sa maroquinerie et une croissance toujours forte en Chine.

Entré au CAC 40 en juin dernier, Hermès a réalisé un chiffre d’affaires annuel de 5,96 milliards d’euros porté par le succès de la division Maroquinerie-Sellerie – son cœur de métier représentant la moitié de cette somme.

D.C avec AFP

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé