Facture d’électricité, quittance de loyer… quel justificatif faudra-t-il avoir dans son sac, en plus des attestations ?

26 novembre 2020 Mis à jour: 26 novembre 2020
FONT BFONT SText size

Lors de sa dernière allocution aux Français mardi 24, le chef d’État a annoncé l’allègement du confinement à partir du samedi 28 novembre et un déconfinement total pour le 15 décembre si la situation épidémique le permet. En revanche, les attestations dérogatoires de déplacement restent en vigueur et dans certains cas, il faudra également présenter un justificatif.

Mardi 24 novembre au soir, le président de la République s’est adressé pour la huitième fois aux Français depuis le début de reconfinement. Dans son allocution, il a annoncé les nouvelles conditions du confinement instauré pour faire face au virus du PCC (virus du Parti communiste chinois, communément appelé le nouveau coronavirus). « Nous avons commencé une lente décrue », a affirmé Emmanuel Macron, jugeant que « le pic de la seconde vague est passé ». « Nous avons freiné la propagation du virus, mais il est encore présent », a-t-il prévenu. « Nous avons encore devant nous plusieurs semaines pour atteindre les objectifs que j’avais fixés », a-t-il rajouté.

Il y aura un allègement des restrictions, c’est la promesse du président aux Français, mais le confinement demeure et les attestations de déplacement dérogatoires seront toujours nécessaires. « Le confinement adapté, et donc le système de l’attestation, resteront en vigueur, car c’est ce qui nous a permis d’obtenir ces bons résultats », a déclaré le chef de l’État mardi soir.

Le déconfinement sera progressif et se déroulera en plusieurs étapes.

À partir du samedi 28, les Français seront autorisés à se déplacer jusqu’à 20 kilomètres de chez eux et dans une période limite de trois heures pour faire du sport en extérieur, course à pied, vélo, cheval ou de profiter de la nature. Les activités extra-scolaires seront également autorisées ainsi que les offices religieux, qui seront à nouveau permis, avec une limite de 30 personnes. Les commerces pourront rouvrir jusqu’à 21 heures.

À partir du 15 décembre, « une autre étape va s’ouvrir si les objectifs sanitaires sont atteints », a déclaré le chef d’État. Le confinement pourra être levé. « Nous pourrons nous déplacer sans autorisation, y compris entre régions, passer Noël en famille », a précisé Emmanuel Macron. Les activités extra-scolaires en intérieur reprendront, les cinémas, théâtres, salles de spectacle pourront rouvrir.

Mais alors, jusqu’au 15 décembre, quels justificatifs faudra-il présenter avec les attestations ?

Le justificatif de votre employeur, bien sûr, comme c’est déjà le cas. Là-dessus il faudra écrire l’adresse de l’employeur ainsi que celle de l’employé, mais aussi le mode de transport. Dans ce cas, il faudra également se munir d’une pièce d’identité (passeport, carte Vitale, carte d’électeur ou permis de conduire), mais aussi d’une quittance de loyer, une taxe d’habitation, une facture d’électricité ou d’eau comme justificatif d’adresse du domicile.

Pour ceux qui se rendront chez un proche, il faudra avoir un document qui atteste la parenté, comme par exemple un livret de famille. Il faudra aussi être en position d’une ordonnance ou d’un SMS de confirmation d’un rendez-vous médical. Un acte de vente ou votre nouveau bail pourront servir de justificatif pour un déménagement. Six personnes maximum sont autorisées à vous aider dans ce cas.

À partir du 20 janvier, si tout continue comme prévu, les salles de sport, les bars et les restaurants pourront rouvrir, les cours en présentiel reprendront dans les lycées, puis 15 jours plus tard dans les universités.

FOCUS SUR LA CHINE – Problème du cycle économique interne en Chine

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé