Expérience sociale : un fils adoptif est affamé pendant que mère et fille mangent – les spectateurs interviendront-ils ?

Dans un restaurant, on voit une mère maltraiter son fils adoptif. Elle fait preuve de favoritisme envers sa fille biologique tout en rabaissant constamment son fils adoptif. Si vous étiez témoin d’un comportement aussi injuste et partial, que feriez-vous ? Parler plus fort et faire une différence ou rester tranquillement assis et vous occuper de vos affaires ?

Une famille de trois personnes, composée d’une mère, d’un garçon et d’une fille, s’est assise pour un repas dans un restaurant. Le garçon, d’origine afro-américaine, était un enfant adoptif. Il n’y avait rien d’inhabituel dans cette scène jusqu’à ce que les spectateurs entendent ce que la mère disait.

Illustration – Pixabay | gentlebeatz

Au lieu d’embrasser son fils adoptif avec amour, la mère lui a dit qu’il n’était qu’un « travail » pour elle et qu’il n’était pas digne d’être traité de la même façon que sa fille biologique.

Lorsque le garçon s’est rendu aux toilettes, la mère a dit à sa fille biologique qu’elle emmenait le garçon afin de recevoir le chèque de paie mensuel d’environ 617 €, mais qu’elle ne lui permettrait de dépenser que 3,46 € (4 $) pour ce repas, même si elle était payée pour le « travail ».

Pendant que la jeune fille appréciait son milkshake, le garçon restait assis et le regardait fixement. La mère a dit sèchement : « Tu peux prendre les restes. »

La mère a commandé une grande assiette de frites et un hamburger pour elle et sa fille biologique, tandis que son fils adoptif n’avait que des frites.

Chaque fois que la fille se comportait mal, la mère réprimandait le garçon pour l’avoir influencée. Elle rabaissait constamment le garçon, le menaçant même de le « renvoyer ».

Finalement, le garçon n’en pouvait plus et s’est effondré en larmes.

Le favoritisme et les mauvais traitements de la mère envers son fils adoptif ont irrité les spectateurs.

Heureusement, cette « famille de trois » avait été engagée par l’émission de télé-réalité d’ABC What Would You Do ? (Que feriez-vous ?). L’expérience sociale mise en scène avait pour but de tester les clients du restaurant pour voir leurs réactions.

Mais malheureusement, la scène était si fidèle à la vie : près d’un tiers des enfants placés en famille d’accueil dans l’Oregon et l’État de Washington (États-Unis) ont déclaré avoir été maltraités par un parent nourricier ou un autre adulte dans la famille d’accueil, selon Youth Today.

Pire encore, certains adultes ont honteusement accueilli des enfants en famille d’accueil simplement pour encaisser le chèque de paie mensuel du gouvernement. Le parent reçoit environ 617 € par mois pour chaque enfant placé en famille d’accueil.

Heureusement, les réactions incroyables des spectateurs ont prouvé que l’espoir pour l’humanité n’est pas perdu. Ils se sont bravement levés et ont protégé le garçon. Une femme voulait lui offrir un hamburger, un milkshake et tout le reste. Un homme a appelé la mère « méchante ».

Si cette expérience sociale peut nous apprendre quelque chose, c’est qu’elle nous invite à nous dresser courageusement contre l’injustice, comme l’a dit l’écrivain américain William Faulkner : « N’ayez jamais peur d’élever la voix pour l’honnêteté, la vérité et la compassion, contre l’injustice, le mensonge et la cupidité. Si les gens du monde entier… faisaient ça, ça changerait la terre. »

Regardez les réponses des gens dans la vidéo ci-dessous :

Version originale

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous vos commentaires.

Un garçon va à l’école avec une boîte à goûter vide, puis il a une grande surprise lorsqu’il l’ouvre une deuxième fois

 
 
 
 

Flash Info : coups de feu tirés à Strasbourg – au moins deux morts et plusieurs blessés dans le centre-ville

Flash Info : coups de feu tirés à Strasbourg  – au moins deux morts et plusieurs blessés dans le centre-ville
Fil info en continu  : Fin de ce direct, nous vous tiendrons informés des progrès de l'enquête en ...
LIRE LA SUITE
 

Pour être équitable, un accord commercial avec la Chine doit être « dur »

Pour être équitable, un accord commercial avec la Chine doit être « dur »
La question clé à la suite de la récente rencontre en Argentine entre le président américain Donald Trump ...
LIRE LA SUITE
 

Huawei – le 2e jour de l’audience pour la remise en liberté sous caution de Meng Wanzhou est appelé à se poursuivre un 3e jour

Huawei – le 2e jour de l’audience pour la remise en liberté sous caution de Meng Wanzhou est appelé à se poursuivre un 3e jour
VANCOUVER, Canada - L'audience sur le cautionnement de Meng Wanzhou, la directrice financière du géant chinois des télécommunications ...
LIRE LA SUITE
 

La politique chinoise de l’enfant unique est à l’origine du trafic illégal des Birmanes

La politique chinoise de l’enfant unique est à l’origine du trafic illégal des Birmanes
Pendant des décennies, depuis 1979, Pékin a strictement appliqué sa politique de l'enfant unique, les familles qui ne ...
LIRE LA SUITE