États-Unis : un serveur Dominion tombe en panne pendant le recomptage en Géorgie

1 décembre 2020 Mis à jour: 1 décembre 2020
FONT BFONT SText size

Un serveur de Dominion Voting Systems s’est détraquée dimanche lors du second recomptage en Géorgie.

« Un serveur mobile Dominion nouvellement acheté est tombé en panne. Des techniciens de Dominion ont été dépêchés pour résoudre le problème », a déclaré un porte-parole du comté de Fulton par e-mail à Epoch Times.

Le bureau du secrétaire d’État de Géorgie Brad Raffensperger, un républicain, a été informé du problème et est au courant des tentatives de résolution du problème, a déclaré le porte-parole.

Les demandes de commentaires envoyées à Dominion et au bureau de M. Raffensperger n’ont pas reçu de réponse.

Les fonctionnaires du comté de Fulton ont été négligents dans la gestion des élections de 2020, a déclaré à la presse au début du mois Gabriel Sterling, le responsable de la mise en œuvre des systèmes de vote de l’État. Les fonctionnaires sont en train d’examiner les problèmes, a-t-il dit.

Le comté de Fulton a traité 88 % des bulletins de vote déposés lors du second recomptage, en incluant tous les votes par correspondance, les votes anticipés et les votes provisoires.

Les fonctionnaires ont travaillé tout le week-end pour terminer le recomptage. Le recomptage a repris lundi matin.

Des scrutateurs comptent les bulletins de vote du comté de Fulton à la State Farm Arena d’Atlanta, en Géorgie, le 4 novembre 2020. (Jessica McGowan/Getty Images)

Le président de la commission du comté de Fulton, Robb Pitts, a déclaré à Fox 5  : « Je peux assurer aux électeurs du comté de Fulton qui nous regardent que dans le comté de Fulton, en Géorgie, nous organisons des élections ouvertes, justes et transparentes. C’est un processus très transparent qui permet de s’assurer que tout se déroule dans les règles. »

Les comtés ont jusqu’au 2 décembre à 23 h 59 pour terminer le recomptage, qui fait suite à une vérification manuelle ayant permis de découvrir quatre lots de bulletins non comptés, dont la plupart étaient destinés au président Donald Trump.

L’avance du candidat démocrate à la présidence Joe Biden sur Trump a été réduite d’environ 1 400 voix pour atteindre un peu plus de 12 000 voix, en raison des bulletins non comptés. Aucun bulletin non compté n’a été trouvé lors du recomptage actuel.

Selon Gabriel Sterling du bureau de Raffensperger, les représentants de Dominion ont aidé les travailleurs électoraux des comtés à passer en revue les problèmes éventuels avant le début du recomptage. Le second recomptage se fait à l’aide des machines, selon la loi de l’État.

L’utilisation du système Dominion par les États dans tout le pays a fait l’objet d’un examen minutieux. En janvier, les responsables du Texas ont rejeté le logiciel de comptage des bulletins de vote de la société, car ils se demandaient si le système « convient à l’usage auquel il est destiné, s’il fonctionne efficacement et avec précision, et s’il est à l’abri de toute manipulation frauduleuse ou non autorisée ».

Un porte-parole de Dominion a récemment déclaré que la société est non partisane et a affirmé qu’il n’est pas physiquement possible pour leurs machines « de faire passer les votes d’un candidat à l’autre ».

Nouvel Horizon – Traitement Covid-19 : les revirements

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé