Essonne : un Tamoul plante une hache dans le dos d’une passante

24 octobre 2019 Mis à jour: 24 octobre 2019
FONT BFONT SText size

Touchée au niveau des vertèbres, la victime a eu la vie sauve grâce « à son épais sac à dos ».

Les faits ont eu lieu ce mercredi à Juvisy-sur-Orge, une commune de plus de 16 000 habitants située à une vingtaine de kilomètres au sud-est de Paris.

Vers huit heures du matin, une femme a reçu un violent coup de hache dans le dos. Touchée au niveau des vertèbres, la victime « doit la vie à son épais sac à dos, qui l’a protégée de toute entaille », rapportent les journalistes du Parisien.

Reconnu par un témoin ayant assisté à la scène depuis un bus, l’auteur présumé a été appréhendé par deux policiers qui se rendaient au commissariat, situé à une cinquantaine de mètres de là, pour y prendre leur service.

Le suspect nie les faits

D’origine tamoule, le suspect est âgé de 63 ans. Les policiers ont découvert sur lui la hache utilisée pour agresser la victime ainsi qu’un couteau.

Placé en garde à vue, il a nié les faits qui lui étaient reprochés, évoquant « une erreur ». Les examens psychiatriques réalisés n’ont révélé aucun trouble du discernement.

Il doit être jugé ce vendredi par le tribunal correctionnel d’Évry dans le cadre d’une procédure en comparution immédiate.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé