Essonne : un policier traîné sur plusieurs mètres lors d’un refus d’obtempérer

24 juin 2022 Mis à jour: 24 juin 2022
FONT BFONT SText size

Lundi 20 juin, à Sainte-Geneviève-des-Bois dans l’Essonne, un policier en train de procéder à un contrôle sur un parking a été traîné sur plusieurs mètres par un individu refusant d’obtempérer.

Vers 17h30 ce lundi, près du magasin Décathlon de Sainte-Geneviève-des-Bois, des policiers ont effectué un contrôle et ont arrêté un automobiliste sur le parking. Cependant, alors que l’homme venait de subir une palpation et faisait mine de chercher ses papiers en remontant dans sa voiture, ce dernier a soudainement démarré en ciblant les policiers, a rapporté Le Républicain de L’Essonne.

C’est là que l’un des policiers s’est retrouvé accroché au véhicule et a été traîné sur plusieurs mètres. Pour tenter de stopper la voiture, un de ses collègues a alors fait usage de son arme à feu, crevant un des pneus. Mais ça n’a pas empêché le forcené de prendre la fuite.

Par chance, le policier accroché à la voiture est parvenu à se détacher. Il s’en est sorti sans aucune blessure importante, a rapporté Le Figaro, seulement des bleus et des contusions.

Un refus d’obtempérer toutes les vingt minutes

De son côté, Claude Carillo, représentant du syndicat Alliance PN91, a déclaré : « Il y a un refus d’obtempérer toutes les 20 minutes sur le territoire. Le conducteur, déterminé, a foncé sur nos collègues mettant en péril leurs vies. Soutien total aux policiers intervenants ».

Désormais, une enquête est en cours pour retrouvé l’automobiliste fuyard.

***
Chers lecteurs,
Abonnez‑vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

Recommandé