Elle enregistre le «chant» des tournesols, on dirait de la musique d’une autre dimension

22 juin 2019 Mis à jour: 12 juillet 2019
FONT BFONT SText size

Les plantes sont-elles des êtres sensibles, et peuvent-elles communiquer ? Dans une vidéo étonnante, une femme a enregistré le frémissement audible des tournesols à l’aide d’un microphone et de son téléphone cellulaire. Les résultats sont épatants.

Elle a été tellement surprise par l’enregistrement qu’elle a partagé la vidéo sur Facebook, attirant énormément d’attention.

Illustration – Pixabay | quinntheislander

Le botaniste sud-africain Lyall Watson avait déjà partagé ses recherches révolutionnaires en 1973, prouvant qu’un détecteur de mensonges, ou polygraphe, pouvait déceler les états affectifs d’une plante.

Autrement dit – les plantes ont des émotions.

Ainsi on a pu constater que les plantes pouvaient exprimer de la joie lorsqu’on verse de l’eau à leurs racines.

Cleve Backster, ancien spécialiste des interrogatoires de la CIA, est connu pour ses expériences sur les plantes. Un jour, en se demandant quel genre d’expérience il devait faire sur une plante du genre végétal Dracaena, qui était déjà connectée à un polygraphe, il pensa à brûler ses feuilles au feu.

Dès qu’il eut cette idée en tête, le polygraphe traça une courbe représentant des pointes significatives, un résultat équivalent à celui d’un être humain en détresse.

Il a mené toute une série d’expériences, pour conclure plus tard que les plantes sont capables de percevoir l’activité de la pensée des autres.

Illustration – Pixabay | 99pixel

Il est intéressant de noter que la Fédération de Damanhur, qui comprend un éco-village et une communauté spirituelle dans les contreforts de l’Italie du Nord, mène depuis 30 ans des recherches sur la perception des plantes.

Damanhur a mis au point un appareil qui peut lire les ondes sonores électromagnétiques d’une plante et les traduire en musique grâce à un synthétiseur.

Ils ont découvert que les plantes tirent un grand plaisir des sons agréables et peuvent produire elles-mêmes des fréquences harmonieuses. Le groupe a partagé ce qu’il appelle « La Musique des Plantes » dans les écoles et dans les espaces publics pour permettre aux gens d’entendre les sons des plantes.

« Le plaisir que les plantes éprouvent à l’écoute de ces sons devient particulièrement évident lors de ces sessions, lorsque les sons des musiciens végétaux résonnent harmonieusement avec ceux des musiciens humains », peut-on lire sur le site de Damanhur.

Pam Montgomery, écrivain et scientifique qui étudie la nature consciente et intelligente des plantes et des arbres depuis plus de 25 ans, a déclaré :

« La résonance audible des plantes et des arbres déclenche la libération de l’hormone oxytocine. L’ocytocine est l’hormone de l’attachement affectif, si courante pendant la grossesse et l’accouchement, et elle amorce la réponse réparatrice de l’organisme, amenant tout notre système – physique, émotionnel, mental et spirituel – à l’homéostasie ou l’équilibre. »

« J’ai l’impression que les plantes chantantes établissent un nouveau paradigme (…) où les gens, les plantes et les esprits de la nature partagent également le don d’être les intendants du monde. Les arbres et leurs belles mélodies sont ce qui va faire passer la conscience à un nouveau niveau où la Terre et tous ses êtres s’épanouissent de manière co-créative. »

Curieux d’entendre la musique des tournesols ?

Regardez la vidéo ci-dessous et laissez-vous surprendre :

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé