Un enfant trouve six pilules dans un œuf en chocolat, un appel à la vigilance pour toutes les mamans

28 mai 2019 Mis à jour: 10 juillet 2019
FONT BFONT SText size

Au Royaume-Uni, la mère d’un jeune garçon  a été stupéfaite d’avoir trouvé dans un œuf en chocolat, six pilules qui seraient du tramadol et du MDZ, potentiellement mortelles, elles sont utilisées pour traiter la douleur intense, selon The Express. Ces pilules peuvent tuer un enfant ou provoquer le coma.

Riley Apps, mangeait une gâterie sur la thématique des Minions, lorsqu’il a trouvé le jouet en plastique dans l’œuf en chocolat.

Sophie Brown l’a reporté au journal : « Il est venu en courant et m’a demandé : ‘Maman, peux-tu l’ouvrir ?’, il avait essayé, mais n’en avait  pas été capable. »

« J’ ai regardé et il contenait six comprimés. »

« Quand je les ai vus, je n’en croyais pas mes yeux. Je les ai emballés et je les ai apportés à la police. »

Comprimés génériques de tramadol HCl commercialisés par Amneal Pharmaceuticals. (Rotellam1/via la licence Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported)

« S’il avait pu l’ouvrir lui-même, ça aurait pu être fatal. »

La police du West Yorkshire l’a reporté au journal : « Des tests ont été effectués sur les substances trouvées dans la confiserie. On a découvert que ces substances étaient des médicaments en vente libre. »

Mme Brown a déclaré au Metro : « On m’a dit que celui avec MDZ sur le côté est utilisé en soins palliatifs et qu’il est donné aux patients pour les rendre plus à l’aise et détendus. »

Nous pensons que l’œuf est une contre-façon, pourtant Mme Brown pensait qu’il s’agissait d’un produit Kinder.

Le London Evening Standard a rapporté en 2016 que la police avait trouvé de la cocaïne dans des œufs en chocolat Kinder.

« Des œufs Kinder contenant des drogues de classe A ont été saisis à plusieurs reprises », selon le journal. « En mars, un homme suspect a été arrêté par la police alors qu’il se dirigeait vers un pub après être sorti d’une voiture. Il aurait été en possession d’un œuf jaune Kinder qui contenait un emballage de supposée cocaïne. » Selon la police britannique, un autre homme avait un œuf Kinder contenant trois feuilles de cocaïne.

Pendant de nombreuses années, les œufs Kinder ont été illégaux aux États-Unis. Une loi dans les années 1930 interdisait les bonbons contenant des objets non alimentaires, ce qui empêchait les confiseries européennes d’entrer dans le pays.

La Loi fédérale sur les aliments, drogues et cosmétiques interdit les confiseries qui contiennent un « objet non nutritif », à moins que l’objet non nutritif ait une valeur fonctionnelle. Elle interdit principalement « la vente de sucrerie qui contient un jouet ou un gadget ».

En 1997, le personnel de la Consumer Product Safety Commission (CPSC) a examiné et émis un rappel concernant certains produits Kinder Surprise, qui avaient été introduits illégalement aux États-Unis, étiquetés sous des marques étrangères. La CPSC a déterminé que les jouets à l’intérieur des œufs comportaient de petites pièces. Le personnel a présumé que Kinder Surprise, étant un produit chocolaté, était destiné aux enfants de tous âges, y compris ceux de moins de trois ans.

Les œufs Kinder Surprise sont légaux au Canada et au Mexique, mais leur importation aux États-Unis reste illégale.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé