En Alsace, des boulangers réalisent des Mannele… en gilets jaunes

Pour soutenir le mouvement des « gilets jaunes » plusieurs boulangers en Alsace ( nord-est) ont pris l’initiative de réaliser un petit bonhomme brioché souriant, vêtu d’un gilet jaune fluo en pâte d’amande.

[/epoch_video]

Selon Francebleu, c’est leur participation … à Oberhergeim dans le Haut-Rhin mais aussi à Wangenbour-Engenthal en Alsace bossue, les boulangers confectionnent des Mannele ou Mannala. Ce sont des petits pains au lait en forme de bonhommes spécialement préparés pour la Saint-Nicolas, mais là, exception oblige, ils sont couverts d’un joli gilet jaune en pâte d’amande.

Le boulanger de la boulangerie Lentz à Wangenbour-Engenthal qui a commencé à en fabriquer il y a deux semaines est déjà en rupture de stock. « On a été dévalisé ! C’‘était après ce que les gilets jaunes appellent l’acte 2. Après la deuxième grande manifestation le samedi 24 novembre », raconte Fabrice Lentz.

« En tant qu’artisan, c’est compliqué d’arrêter de travailler et de manifester, donc on a profité du début de la campagne de la Saint Nicolas pour habiller nos Mannele », explique M. Lentz.

« Ça nous coûte forcément un peu plus cher avec la pâte d’amande mais on les vend au même prix, 1€10″,  souligne le boulanger.

C’est sa façon à lui de transmettre son soutient aux « gilets jaunes ». « Un soutien plus symbolique qu’autre chose car ici il n’y a pas de barrage ou de blocage, mais je pense que ça leur met du baume au cœur de voir qu’on se mobilise aussi ».

Il ajoute également que ce mouvement touche de près les zones rurales comme en Alsace bossue. « Nous sommes une commune très rurale. À Wangenbourg tout le monde doit prendre la voiture pour aller travailler… La commune est de plus en plus serrée par les dotations de l’État donc c’est aussi difficile de mettre des choses en place pour les gens ».

« On le sent tous les jours, les gens ont de moins en moins de pouvoir d’achat et nous, en tant qu’artisan, on est abattu par les charges », a poursuivi M.Lentz.

Une habitante, Isabelle sort de la boulangerie sans Mannele. « Je ne mange pas de pâtisserie de toute façon, mais je trouve que c’est une très bonne idée. Ici on est à 30km de Strasbourg, il n’y a pas de train et le bus met 1h30… forcément il y a un ras-le-bol ».

Un travail supplémentaire pour le boulanger qui réalise plus de 150 petits bonhommes en gilets jaunes par jour. « Le samedi par exemple, mais on ne peut pas en faire tous les jours, ça demande du travail ».

Mais il ne lâche pas l’affaire. « Au moins pendant la campagne de la Saint Nicolas qui va encore durer deux semaines au moins… Si le mouvement perdure au-delà, on trouvera une nouvelle idée pour continuer nous aussi ».

 

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous vos commentaires

VIDÉO RECOMMANDÉE :

Le député Eric Ciotti appelle Macron à ne pas signer le Pacte de l’ONU sur les migrations

 
 
 
 

Matteo Salvini prévient les Italiens : « Quiconque se réjouit de l’attaque terroriste en France sera immédiatement arrêté »

Matteo Salvini prévient les Italiens : « Quiconque se réjouit de l’attaque terroriste en France sera immédiatement arrêté »
Au cours d’une visite officielle en Israël, le ministre de l’Intérieur italien a déclaré que ceux de ses ...
LIRE LA SUITE
 

Les liens entre Huawei et les factions du PCC en Chine

Les liens entre Huawei et les factions du PCC en Chine
L'arrestation de la directrice administrative et financière de Huawei, Meng Wanzhou, par les autorités canadiennes, a propulsé la ...
LIRE LA SUITE
 

Une brève histoire de Huawei

Une brève histoire de Huawei
L'histoire des liens de Huawei avec le Parti communiste chinois Au cours des années 1980, la Chine a ...
LIRE LA SUITE
 

Un donneur a été trouvé pour une enfant de 2 ans ayant l’un des groupes sanguins les plus rares au monde

Un donneur a été trouvé pour une enfant de 2 ans ayant l’un des groupes sanguins les plus rares au monde
Un donneur du Royaume-Uni a été identifié comme étant compatible avec une fillette américaine de 2 ans, dont ...
LIRE LA SUITE