Éducation : seulement 18% de réussite au bac pour les élèves qui sont au Lycée autogéré de Paris depuis la seconde

25 avril 2022 Mis à jour: 25 avril 2022
FONT BFONT SText size

Au sein du Lycée Autogéré de Paris (LAP), situé dans le XVe arrondissement, les élèves sont au même niveau que les professeurs et ensemble, ils réalisent différentes tâches, allant du ménage à la cuisine en passant par l’administratif. Mais le taux de réussite au baccalauréat est extrêmement faible.  

La responsabilité donnée aux élèves du Lycée Autogéré de Paris (LAP), qui se nomment les « LAPiens », est identique à celle de leurs professeurs, explique ce 19 avril le média Brut dans une vidéo réalisée au cœur de cet établissement. Néanmoins, le taux de réussite de ce lycée n’était que de 42 % en 2016, l’inscription au bac n’étant pas automatique.

Le LAP occupait la 138e place sur les 146 établissements du département

L’objectif de ce LAP, qui compte aujourd’hui 240 élèves et a été fondé en 1982, est de proposer une alternative au système éducatif traditionnel. Ce lycée est entièrement géré par les élèves et leurs enseignants. Seule une employée y travaille en permanence et s’occupe de la partie administrative lorsque les élèves sont en cours. Par ailleurs, tout le monde se tutoie dans cet établissement où il n’y a ni proviseurs, ni hiérarchie, et pas de surveillants non plus. Et si un élève arrive en retard, il n’y a pas de sanctions pour lui. Seuls quelques établissements expérimentaux de ce type existent en France, se présentant comme des « espaces de liberté ».

Mais là où le bât blesse, c’est que le taux de réussite de ce lycée est extrêmement faible, le plaçant parmi les derniers dans le classement par rapport aux autres lycées français. Seuls 42 % des élèves ont eu leur bac en 2016, précise Le Parisien Étudiant. Le taux de réussite chute à 18 % pour les élèves qui ont fait leur scolarité dans ce LAP depuis la seconde jusqu’au baccalauréat. En outre, il n’y a plus eu de publication des résultats après 2016. Sur 146 établissements recensés dans le département, le LAP occupait la 138e place cette année-là, indique L’Internaute, qui ajoute qu’au niveau national, cet établissement était à la 3 276e place.

Ce LAP est gratuit, étant financé par l’Éducation nationale. Différents profils d’élèves se tournent vers ce type d’établissement. Stéphanie, professeur d’histoire-géographie au LAP, explique que certains des élèves accueillis dans ce lycée ont été orientés en Bac pro ou en Techno alors qu’ils ne le souhaitaient pas et voulaient absolument du général. Elle ajoute qu’« il y a ceux qui souhaitent rencontrer des méthodes alternatives », mais aussi « ceux qui ont une angoisse terrible de l’école traditionnelle », « ceux qui souhaitent simplement avoir un autre rapport au monde adulte », et enfin « ceux qui sont là quand même par engagement politique et il y a ceux qui ont juste envie, à un moment, d’essayer autre chose ».

***
Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé