Les données britanniques sur les cas et les décès liés au COVID-19 sont « assez trompeuses », explique un expert

28 octobre 2021 Mis à jour: 28 octobre 2021
FONT BFONT SText size

Les données brutes sur les cas et les décès liés au virus du Covid-19 sont « assez trompeuses », a déclaré le 26 octobre un expert médical britannique de renom. Il ajoute que le nombre élevé de cas au Royaume-Uni est dû au niveau élevé de dépistage.

Le Royaume-Uni connaît actuellement un nombre élevé de cas confirmés de virus du PCC (Parti communiste chinois), qui s’élève en moyenne à plus de 40 000 cas par jour depuis plus d’une semaine.

Mais le professeur Sir Andrew Pollard, directeur de l’Oxford Vaccine Group, déclare qu’il était injuste de « critiquer le Royaume-Uni » pour ses nombreux cas et de le comparer au reste de l’Europe puisque le Royaume-Uni a des taux de dépistage élevés.

Le taux élevé de cas dans le pays est « très lié au nombre de tests », y compris dans les écoles, a-t-il expliqué à la commission des sciences et de la technologie de la Chambre des communes.

« Si vous regardez en Europe occidentale, nous avons environ 10 fois plus de tests de dépistage effectués chaque jour que d’autres pays, par habitant », déclare M. Pollard. Ce dernier a contribué à la création du vaccin Oxford/AstraZeneca.

« Nous avons effectivement beaucoup de transmission en ce moment, mais il n’est pas juste de dire que ces taux sont vraiment comparables au niveau international. »

« Si vous faites l’ajustement des cas par rapport aux taux de dépistage, et que vous regardez la positivité des tests, actuellement l’Allemagne a le taux de positivité le plus élevé en Europe », a-t-il ajouté. « Je pense donc que lorsque nous examinons ces données, il est vraiment important de ne pas pointer du doigt le Royaume-Uni pour son taux de cas très élevé, car en fait, cela est en partie lié au taux de dépistage très élevé. »

Concernant le nombre de cas, M. Pollard déclare qu’il est plus judicieux d’examiner les admissions à l’hôpital et les décès.

Même en ce qui concerne les décès, M. Pollard explique que les données brutes sont « assez trompeuses ». Ces dernières sont enregistrées comme ayant eu lieu dans les 28 jours suivant un test Covid-19 positif. Or, lorsque la transmission est élevée, de nombreuses personnes testées positives au Covid-19 meurent en réalité d’autres causes, affirme-t-il.

Selon M. Pollard, le nombre élevé de cas au Royaume-Uni est en partie dû à l’efficacité du dépistage dans les écoles.

« Si l’on considère la communauté, par exemple, on observe des taux de transmission très élevés, mais dans certaines parties du pays, la grande majorité de ces taux est due à l’efficacité des tests effectués dans les écoles. Nous détectons beaucoup d’infections très bénignes », déclare-t-il.

Selon M. Pollard, le nombre élevé de cas dans certaines régions ne reflète que la transmission entre enfants, qui est « beaucoup moins préoccupante que la transmission aux adultes plus âgés », car « les enfants contribuent relativement peu à la transmission aux adultes ».

Selon lui, les admissions à l’hôpital sont « très différentes de celles de l’année dernière ». La grande majorité des personnes admises ont un temps de séjour hospitalier plus court et une maladie beaucoup moins grave.

Beaucoup de ces personnes ont également des problèmes de santé sous-jacents. Ces dernières « sont fragilisées par une infection relativement légère au Covid », souligne-t-il.

Les médecins constatent ce phénomène chaque hiver avec d’autres virus, déclare M. Pollard. « Les personnes fragiles souffrant de divers problèmes de santé sont affectées par ces infections virales. Cela est également le cas avec le Covid », ajoute-t-il.


Rejoignez-nous sur Télégram pour des informations libres et non censurées :
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé