Deux responsables chinoises persécutées pour ne pas avoir renoncé à leur foi

Zhang Yijie, fonctionnaire du Parti communiste chinois, avait été complètement libre d’enseigner la pratique spirituelle Falun Gong à ses collègues dans le sous-sol de son lieu de travail et de partager les livres de la pratique dans les boîtes aux lettres de ses collègues en 1998.

Un an plus tard, le régime communiste a déclaré que le Falun Gong, également connu sous le nom de Falun Dafa, et tous ses livres, étaient illégaux.

Mi Ruijin, chercheuse médicale à la retraite avec le grade de capitaine dans l’armée, avait voyagé à travers le pays avec le fondateur du Falun Gong, Maître Li Hongzhi, avant que la persécution brutale du régime communiste chinois ne commence en 1999.

Le Falun Gong avait été la pratique de qigong la plus populaire en Chine, mais il est soudainement devenu « l’ennemi public n° 1 » pour le Parti communiste, qui craignait l’influence croissante du groupe spirituel.

Pourtant, tout en étant membres du Parti communiste, Zhang et Mi savaient que cette pratique avait apporté des bénéfices étonnants aux gens et leur avait appris à devenir de meilleures personnes. Elles ont refusé d’arrêter de pratiquer.

Une perspective plus élevée

Les enseignements moraux simples du Falun Gong ont eu un impact radical sur ceux qui les ont rencontrés.

L’administration sportive chinoise a estimé à la fin des années 1990 qu’il y avait 70 millions de pratiquants de Falun Gong en Chine. La discipline s’était répandue presque entièrement par le bouche à oreille.

Ces deux femmes, toutes deux issues de familles fortement liées au système du Parti communiste, ont vu le Falun Gong se développer très rapidement au sein du pays affamé de spiritualité.

Mi Ruijin a entendu parler du Falun Gong pour la première fois lors d’un cours à Pékin avec sa sœur, et elle a été touchée par l’accent mis sur la culture de la vérité, de la compassion et de la tolérance. Elle savait que c’était ce qu’elle cherchait.

Mi a dit que le Falun Gong « expliquait très clairement tout, y compris d’où viennent les humains, où ils vont et quel est le but de la vie ».

« J’ai vécu un bonheur que je ne peux pas exprimer avec des mots », a dit Mi, lors d’une récente interview à Flushing, dans le Queens, dans l’État de New York, États-Unis, où elle vit maintenant.

Son esprit et son corps ont connu des changements positifs, elle a dit. « Depuis le début de la vingtaine, je ne pouvais pas supporter le froid. J’avais l’habitude de porter des couches de duvet et je ressentais quand même un froid profond. Au troisième jour des classes de Falun Gong, cela avait disparu. J’étais si heureuse, excitée et surprise que je ne peux pas l’expliquer. »

Zhang Yijie avec son mari et sa fille sur une photographie non datée, sur la place Tiananmen, Beijing. (NTD Television)

Zhang Yijie, qui travaillait comme chef de bureau dans ce qui est aujourd’hui le ministère du Commerce, a fait état de sentiments similaires concernant les enseignements du Falun Gong.

« J’avais un mari de haut rang, une fille magnifique et un excellent travail. Ma vie entière était si douce. Mais je ressentais un sentiment de vide, de perte et d’apathie à l’intérieur », dit-elle.

Elle a dit que lorsqu’elle a lu Zhuan Falun (le texte principal du Falun Gong) pour la première fois, sa vie entière a été bouleversée jusqu’au plus profond d’elle-même.

Zhang a pleuré en disant : « Je savais que ma vie avait trouvé sa maison et son lieu de repos. Après avoir pratiqué, ma pensée et ma perspective sur l’humanité, le cosmos et la vie devant moi, tout a changé. »

« J’ai expérimenté cette joie illimitée, une sorte de bonheur qui n’a ni explication ni expression. Une joie du cœur. »

Attaque violente

Le Parti communiste chinois a lancé la campagne anti-Falun Gong le 20 juillet 1999. Le Falun Gong a été soudainement qualifié de sinistre et dangereux, et ceux qui le pratiquaient d’incultes et stupides.

Zhang a été condamnée à 18 mois de rééducation par le travail forcé, où elle a été torturée. Elle a refusé de signer un document calomniant le Falun Gong, et 10 mois supplémentaires ont été ajoutés à sa peine.

Son mari a également été emprisonné et forcé de divorcer de sa femme.

La persécution a rapidement balayé le pays. Des milliers de pratiquants de Falun Gong ont été torturés à mort, mais on pense que le nombre réel est beaucoup plus élevé.

Mi Ruijin distribue des documents sur le Falun Gong aux piétons à Flushing, New York, le 2 mai 2015. (Laura Cooksey)

Les méthodes de torture signalées comprennent les brûlures de mégots de cigarettes, les traumatismes contondants, les empoisonnements, les coups jusqu’à paralysie, les chocs électriques et des douzaines d’autres. Le rapporteur spécial des Nations Unies sur les exécutions extrajudiciaires a écrit en 2004 que « la cruauté et la brutalité de ces actes de torture présumés échappent à toute description ».

Les chercheurs affirment que les pratiquants de Falun Gong emprisonnés ont même été utilisés comme banque de donneurs d’organes vivants pour les hôpitaux militaires.

Mi et Zhang ont finalement fui le pays et se sont rencontrées pour la première fois aux États-Unis.

Zhang Yijie le 2 mai 2015. (Laura Cooksey)

Zhang Yijie et Mi Ruijin participent maintenant à des événements pour attirer l’attention sur le sort des pratiquants de Falun Gong, tels que les défilés et autres manifestations pacifiques. Elles espèrent que plus les gens prendront conscience, plus vite la dure persécution prendra fin.

Version originale

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous vos commentaires.

Prier active les mêmes zones du cerveau que celles activées par les centres du plaisir

 
 
 
 

L’enquête russe : les démocrates tentent de bloquer l’ordonnance de déclassification de Trump

L’enquête russe : les démocrates tentent de bloquer l’ordonnance de déclassification de Trump
Quatre législateurs démocrates exigent qu'aucun document de l'enquête sur la Russie ne soit publié, malgré l'ordre du président ...
LIRE LA SUITE
 

Huawei pose des risques importants pour le Canada

Huawei pose des risques importants pour le Canada
Analyse des actualités L'empreinte du géant chinois des télécommunications Huawei dans le développement de la prochaine génération de ...
LIRE LA SUITE
 

Donald Trump ordonne une déclassification exhaustive des documents d’enquête sur la Russie

Donald Trump ordonne une déclassification exhaustive des documents d’enquête sur la Russie
Le 17 septembre, le président Donald Trump a ordonné la déclassification immédiate de trois séries de documents relatifs ...
LIRE LA SUITE
 

Depuis son échange avec Emmanuel Macron, l’horticulteur au chômage a reçu plusieurs offres d’emploi

Depuis son échange avec Emmanuel Macron, l’horticulteur au chômage a reçu plusieurs offres d’emploi
Après l’échange très médiatisé entre le président de la République et un jeune horticulteur au chômage le 15 ...
LIRE LA SUITE