Deux adolescents atteints de cancer tombent amoureux à l’hôpital – 9 ans plus tard, ils se marient et attendent un bébé

23 septembre 2022 Mis à jour: 23 septembre 2022
FONT BFONT SText size

Voici une belle histoire qui a commencé à l’hôpital Sainte-Justine de Montréal au Québec. Antoine et Stéphanie y étaient tous deux hospitalisés, chacun avec un cancer, lorsqu’ils s’y sont rencontrés.

En ce mois de juillet 2022, Stéphanie Guindon et Antoine Gagnon Bouchard se sont mariés, 10 ans après leur première rencontre. Leur histoire d’amour aurait pu ne jamais exister sans l’adversité par laquelle ils sont passés lorsqu’ils étaient adolescents.

« La vie en soi est bien faite, dans le sens que oui, il y a nos malheurs, mais dans le fond, nos malheurs apportent nos bonheurs », assure Stéphanie, en entrevue à la radio 98.5.

Antoine avait 17 ans lorsqu’on lui a diagnostiqué une leucémie lymphoblastique aiguë. Ce grand gaillard a fait le deuil de sa future carrière dans le basketball et a passé 11 mois enfermé dans sa chambre d’hôpital à écouter des films et des séries. Puis, en 2012, il a vu Stéphanie se promener dans les couloirs de l’hôpital Saint-Justine, ce qui lui a donné envie de sortir plus souvent de sa chambre, raconte-t-il à TVA Nouvelles.

À cette époque, la jeune fille avait 16 ans et avait été admise à l’hôpital pour un lymphome de Hodgkin. Le coup de foudre n’a pas été instantané. « On s’est connu tranquillement par le biais de nos parents qui s’étaient rencontrés dans la salle de cuisine du pavillon Charles Bruno », se souvient Stéphanie.

« Il était vert et il transportait une poche de sang ! »

Antoine a trouvé l’adolescente « super jolie » malgré le fait qu’elle n’avait plus de cheveux, mais Stéphanie ne le trouvait pas du tout à son goût. Elle a même dit à sa mère : « Non, jamais je ne sortirai avec lui ! », a-t-elle raconté sur le site du CHU Sainte-Justine, le centre hospitalier universitaire mère-enfant de Montréal. « Il était vert et il transportait une poche de sang ! » se souvient la jeune femme.

Follement amoureux

Stéphanie n’a repris contact avec Antoine par texto qu’au mois de mai 2013, alors qu’elle était de nouveau hospitalisée après une rémission. Elle a demandé des conseils au jeune homme pour des séries à regarder, puis Antoine lui a rendu visite tous les jours à l’hôpital et l’a soutenue dans son combat.

C’est finalement en juillet 2013 que les deux jeunes gens forment un couple officiel. Follement amoureux, ils se fiancent en 2015, achètent une maison puis se marient en 2022. Et ce n’est pas tout : Stéphanie est aujourd’hui enceinte d’un petit garçon dont la naissance est prévue pour le 25 décembre 2022. Un véritable bébé miracle conçu sans aucune aide médicale, « alors qu’on nous avait dit que ce serait quasi impossible », se réjouit la jeune femme.

Au niveau de la santé, tout va bien aussi pour les amoureux. Plus de cancers, mais ils doivent quand même vivre avec des petits bobos liés aux traitements de chimiothérapie qu’ils ont reçus.

« Je suis content d’être tombé malade pour l’avoir rencontrée »

« Stéphanie a pris la place du basket. Dans un sens, je suis content d’être tombé malade pour l’avoir rencontrée », explique le futur papa à La Presse. De son côté, sa femme reconnaît le rôle qu’il a joué dans sa guérison : « Si Antoine n’avait pas été là, ç’aurait été vraiment différent. Lors de ma rechute, c’est lui qui m’a aidée à passer à travers de mes journées. »

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé