Des plongeurs filment « une pieuvre arc-en-ciel » iridescente sous l’eau, les internautes sont conquis

Par Catherine Bolton
14 juillet 2019 Mis à jour: 22 juillet 2019
FONT BFONT SText size

L’une des créatures les plus rares au monde – et certainement l’une des plus étranges – est la pieuvre aux couleurs de l’arc-en-ciel (blanket octopus).

Originaire des régions tropicales et subtropicales, cette espèce rare de céphalopodes passe l’essentiel de son temps dans les profondeurs et n’entre que rarement en contact avec les humains. Par conséquent, on les voit rarement, et des vidéos d’elles sont encore plus rares.

Ces pieuvres sont connues pour leur mécanisme de défense par lequel elles déploient leurs immenses bras comme une toile pour masquer la visibilité d’un prédateur en ouvrant un énorme « voile ». Elles sont constamment en mouvement, flottant dans les eaux de l’océan Indo-Pacifique et attendant des prédateurs qu’elles peuvent maîtriser; elles peuvent résister aux toxines venimeuses d’une méduse et arracher leurs tentacules pour les utiliser comme une arme contre d’autres créatures afin d’en faire un élément étonnamment résistant et fascinant de l’écosystème marin.

Pour ce photographe parti plonger à Romblon, aux Philippines, au mois d’avril dernier, plusieurs de ces céphalopodes toujours insaisissables l’attendaient. Il avait apporté son appareil photo dans ces lieux obscurs. Et, heureusement pour le reste du monde, son incroyable rencontre a été filmée pour nous émerveiller tous.

Le cameraman israélien Joseph Elayani plongeait au large de l’île de Romblon lorsqu’il aperçut une pieuvre arc-en-ciel, dont le corps est orné d’une incroyable palette de couleurs et dont le nom lui vient de son ruban de « voile ».

Sa vidéo de la pieuvre est assez rare en soi, car il a réussi à filmer la rencontre en si haute définition. Si peu de créatures ont été repérées au fil des ans, l’utilisation d’un équipement aussi phénoménal a permis aux spectateurs de s’émerveiller devant l’apparence de la pieuvre violacée qui flotte dans l’océan.

« Mon niveau d’adrénaline était si élevé que je pouvais à peine penser à l’endroit où se trouvaient les boutons de la caméra, et mes doigts tremblaient », a déclaré Joseph Eyalani, selon une interview publiée dans le Mirror UK.

« Je me souviens de la première fois où j’ai entendu parler de cette pieuvre, mon enthousiasme et ma rencontre avec elle dans la nature étaient un rêve devenu réalité. »

Cependant, le plus incroyable dans cette histoire, est qu’il n’a pas filmé une seule pieuvre violacée, mais deux d’entre elles !

Selon le National Geographic, les pieuvres iridescentes sont particulièrement uniques parce que les femelles sont beaucoup plus grosses que les mâles – donc les deux pieuvres dans cette vidéo incroyable sont des femelles. Les mâles mesurent moins de 2,55 cm de long, soit à peu près la taille d’une noix, tandis que les femelles mesurent souvent jusqu’à 1,90 m de long.

C’est ce qui donne à la vidéo un tel air d’émerveillement ; en plus d’avoir réussi à capturer deux de ces créatures peu communes dans leur habitat, Joseph Elayani a réussi à capturer deux femelles au même endroit. Comme la plupart des espèces de poulpes, la pieuvre arc-en ciel a tendance à être une solitaire ; ces créatures ne se retrouvent généralement que pour s’accoupler, donc en trouver deux dans la même région sans raison apparente est comme trouver un trésor caché.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé