Des émeutiers dégradent un mémorial en l’honneur des personnes tuées par les régimes communistes

4 juin 2020 Mis à jour: 4 juin 2020
FONT BFONT SText size

Des émeutiers à Washington ont dégradé lundi un monument dédié à ceux qui ont été assassinés par les régimes communistes.

Des émeutiers ont dégradé des monuments historiques dans toute la ville lors des manifestations contre la mort de George Floyd, un Afro-Américain qui est mort après qu’un policier de Minneapolis s’est agenouillé sur son cou pendant plusieurs minutes, selon les images de l’incident.

Les émeutiers ont également défiguré le Mémorial des victimes du communisme, un mémorial créé pour commémorer ceux qui ont souffert sous les régimes communistes, en peignant à la bombe aérosol des messages sur le mémorial.

« Étant donné que les groupes Antifa épousent ouvertement l’idéologie marxiste et ont déjà vandalisé notre mémorial, il n’est pas surprenant que le groupe le défigure et déshonore à nouveau la mémoire de plus de 100 millions de morts », a déclaré Marion Smith, directrice exécutive de la Fondation du Mémorial des victimes du communisme, dans une déclaration à la Daily Caller News Foundation.

« Nous appelons le département de la police métropolitaine de Washington à protéger les espaces publics et les monuments commémoratifs comme le nôtre contre tout nouveau vandalisme et toute nouvelle destruction », a ajouté Mme Smith.

Les gens écoutent lors d’un événement au Mémorial des victimes du communisme à Washington le 12 juin 2015. (Brendan Smialowski /AFP via Getty Images)

La statue est inspirée d’une statue de la « Déesse de la démocratie », qui a été érigée par des étudiants chinois qui manifestaient sur la place Tian’anmen à Pékin et qui ont été abattus par l’armée chinoise.

« Aux plus de cent millions de victimes du communisme et à ceux qui aiment la liberté », dit le Mémorial sur le piédestal avant, tandis que sur le piédestal arrière, on peut lire : « À la liberté et à l’indépendance de toutes les nations et de tous les peuples captifs. »

« Vous ne faites pas avancer la justice en défigurant le mémorial de notre pays dédié à l’un des plus grands groupes de victimes de l’histoire de l’humanité, ceux qui ont été tués par les partis communistes au pouvoir », a écrit M. Smith sur Twitter lundi.

« Les coupables ne sont pas encore connus », a déclaré M. Smith, avant de noter que « le site a été ciblé par des groupes socialistes extrémistes et Antifa dans le passé. »

La police maintient un périmètre au Lafayette Square près de la Maison-Blanche alors que des manifestants se rassemblent pour protester contre le meurtre de George Floyd à Washington le 2 juin 2020. (Olivier Douliery /AFP via Getty Images)

Les photographies du Service des parcs nationaux montrent que les émeutiers ont défiguré au moins trois monuments de personnages historiques à Washington, dont le mémorial de la Seconde Guerre mondiale et le Lincoln Memorial. Les messages sur les mémoriaux disent : « Vous n’êtes pas encore fatigués ? » et « Les vétérans afro-américains, est-ce qu’ils comptent ? »

Le contenu créé par la Daily Caller News Foundation est disponible gratuitement pour tout éditeur de nouvelles éligible qui peut fournir une large audience. Pour connaître les possibilités de licence de notre contenu original, veuillez contacter licensing@dailycallernewsfoundation.org.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé