Des athlètes d’une université en Alabama accusés de cruauté envers les animaux après avoir prétendument frappé un canard avec une batte de baseball

22 juin 2019 Mis à jour: 12 juillet 2019
FONT BFONT SText size

Deux anciens athlètes du collège d’Alabama ont été arrêtés et accusés de cruauté envers les animaux après avoir prétendument frappé un canard avec une batte de baseball, ont déclaré les responsables.

Les jeunes de 19 ans, Thomas « Landon » Grant et Jacob Thomas Frye, ont été inculpés pour avoir prétendument capturé un canard dans un étang du campus et l’avoir frappé avec une batte, puis mis dans un sac et amené dans un appartement pour « l’extirper de sa souffrance » le 5 mai, selon AL.com.

Les étudiants joueurs de baseball, qui ont fréquenté le Central Alabama Community College à Alexander City, auraient capturé le canard blanc quand ils allaient à une fête.

L’inspecteur Robert Oliver, de la police municipale d’Alexander, a déclaré à AL.com que le groupe aurait ensuite amené le canard, toujours dans le sac, dans les bois voisins, avant de l’y laisser pour mort.

Un entraîneur a été alerté de la situation après avoir entendu des bruits, et il a trouvé le canard encore vivant dans la zone boisée, a dit l’inspecteur Oliver.

Cependant, l’animal a par la suite été euthanasié chez un vétérinaire parce que ses blessures étaient trop graves, a rapporté AL.com.

Après que l’entraîneur a informé les responsables de l’école, la police a entamé une enquête et arrêté Grant le 31 mai pour un crime de classe C, a déclaré le service de police d’Alexander City à People. (En Alabama, on classe les crimes en trois classes – A, B et C. Un crime de classe C est le moins grave, mais peut quand même être passible d’au moins un an d’emprisonnement et jusqu’à 10 ans. Si vous avez déjà été reconnu coupable d’un crime avant, un crime de classe C peut entraîner une peine d’emprisonnement d’au moins deux ans et d’au plus 20 ans. Les amendes peuvent aller jusqu’à 15 000 $ – environ 13 000 €.)

Le jeune Frye s’est rendu le 14 juin et les deux hommes ont été accusés de cruauté envers les animaux aggravée.

Le jeune Grant comparaîtra de nouveau en justice à la fin juillet.

La police a déclaré que d’autres suspects pourraient être inculpés dans le cadre de cette affaire, car l’enquête est toujours en cours, selon AL.com.

Plusieurs chiens torturés et tués

Lors d’incidents distincts dans le comté de Franklin, au Vermont, plusieurs chiens ont été retrouvés torturés et tués en mai de cette année, selon des rapports.

La Franklin County Humane Society a offert une récompense de 1 000 $ (environ 877 €) pour des dénonciations concernant la torture et la mort d’au moins six chiens dans le comté le mois dernier.

« Je me suis assise ici pendant un moment à demander pourquoi quelqu’un pouvait faire cela », a dit Nicole Michel, agente de contrôle des animaux de Sheldon, à la chaîne télévisée locale, NBC5.

« Des sacs en plastique attachés au-dessus de leur tête, jetés sur le bord de la route. C’est, dans tous les cas, de la torture », a-t-elle dit à la chaîne.

L’agent a dit qu’un chien a été retrouvé attaché à un arbre à quelques pas d’un sentier très fréquenté, et qu’il avait été abattu.

Il n’est pas clair si les actes sont liés. Ces affaires font l’objet d’une enquête par la police d’État du Vermont.

L’agente de contrôle des animaux dit que ces actes semblent être une pandémie et que c’est incompréhensible pour elle.

« Je n’ai vraiment pas de mots pour quelqu’un qui pourrait faire quelque chose d’aussi cruel », a-t-elle dit au reporteur. « Les chiens sont notre famille. »

« Nous ajoutons des chiens à notre famille, nous les employons pour nous protéger, nous devrions pouvoir les laisser courir autour de notre propriété, de leur maison. On ne peut plus faire cela. »

L’agent a dit qu’elle avait entendu parler d’une personne inconnue qui tentait d’attirer des animaux sans méfiance dans son véhicule, soit un SUV doré et une berline en argent.

« Vous entendez ces cas d’abus et de cruauté dans le comté de Franklin et partout ailleurs, et c’est si tragique quand cela se produit », a déclaré Karen Mitchell, membre du conseil d’administration de la Humane Society, à NBC5.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé