Covid-19 : Moderna rappelle près de 800 000 doses de vaccin après la découverte d’un moustique dans un flacon

14 avril 2022 Mis à jour: 14 avril 2022
FONT BFONT SText size

Le  laboratoire américain Moderna a retiré près de 800.000 doses de son vaccin contre le Covid-19. Un insecte a été retrouvé dans l’un des lots des flacons fabriqués à Madrid en Espagne.

764 900 doses du vaccin contre le Covid-19 – causé par le virus du PCC (Parti communiste chinois) – de Moderna ont été retirées après la découverte d’un moustique dans l’un des flacons. Le lot concerné a été fabriqué dans une usine située à San Sebastian de los Reyes, près de Madrid par les laboratoires Rovi où sont réalisés le remplissage des flacons et leur conditionnement.

Le 8 avril dernier, l’Agence espagnole des médicaments et des produits de santé (AEMPS) a annoncé le retrait des lots du vaccin Moderna. Ce rappel concerne également la Norvège, le Portugal, la Pologne et la Suède où des fioles ont été expédiées en janvier 2022.

Le moustique « n’a pas été détecté par les contrôles de routine »

Selon l’enquête interne de Moderna, « le corps étranger est un petit insecte, un moustique, qui est entré dans le flacon pendant la production, et n’a pas été détecté par les contrôles de routine ».

Dans un communiqué, le laboratoire Moderna s’est voulu rassurant en indiquant qu’un seul flacon contaminé a été détecté et qu’« aucun problème de sécurité n’a été identifié chez les personnes ayant reçu le vaccin ».

De l’acier inoxydable dans des lots au Japon

Selon la télévision catalane, ce n’est pas la première fois que les laboratoires Rovi, prestataires de Moderna à Madrid, ont dû rappeler des vaccins Covid contaminés.

En août dernier, les autorités japonaises ont suspendu l’utilisation de trois lots du vaccin Moderna après qu’une enquête a révélé la présence de contaminants en acier inoxydable dans certains flacons.

Le ministère de la Santé japonais avait par ailleurs annoncé l’ouverture d’une enquête pour déterminer la cause du décès en août de deux hommes, ayant reçu une dose de vaccin provenant de l’un des trois lots suspendus.

 

***

Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

Recommandé