Covid-19 : l’Union européenne autorise le nouveau vaccin de Novavax

21 décembre 2021 Mis à jour: 21 décembre 2021
FONT BFONT SText size

Lundi 20 décembre, la Commission européenne a autorisé l’utilisation dans l’Union euro péenne (UE) du vaccin contre le Covid-19 de l’américain Novavax, dans la foulée du feu vert donné par l’Agence européenne des médicaments (EMA), ce qui en fait le cinquième vaccin ainsi approuvé en Europe.

Le vaccin Nuvaxovid de la firme américaine devient ainsi « le cinquième vaccin recommandé dans l’UE pour prévenir le Covid-19 » chez les plus de 18 ans, a souligné l’EMA dans un communiqué.

Nuvaxovid est un vaccin dit « sous-unitaire », à base de protéines qui déclenchent une réponse immunitaire, sans virus. La technologie est similaire à celle utilisée dans les vaccins contre l’hépatite B et la coqueluche, vieux de plusieurs décennies, qui sont largement utilisés dans le monde.

Ce vaccin est administré en deux injections, généralement dans le muscle de la partie supérieure du bras, à 3 semaines d’intervalle. Les effets indésirables observés avec le sérum dans les études étaient généralement légers ou modérés, et ont disparu quelques jours après la vaccination.

Un contrat de de 200 millions de doses 

La Commission européenne, qui avait conclu un contrat avec Novavax pour l’achat anticipé de 200 millions de doses de son vaccin, va maintenant accélérer le processus décisionnel permettant à ce vaccin d’être inclus dans les programmes de vaccination déployés dans toute l’UE.

 


Rejoignez Epoch Times sur Telegram
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé