Covid-19 : la Suisse veut imposer des restrictions supplémentaires aux non-vaccinés

11 décembre 2021 Mis à jour: 11 décembre 2021
FONT BFONT SText size

Vendredi 10 décembre, le gouvernement suisse a proposé toute une série de restrictions pour les non-vaccinés contre le Covid-19, maladie causée par le virus du PCC (Parti communiste chinois).

Le Conseil fédéral (gouvernement) a mis sur pied deux options.

La première prévoit, pour les espaces intérieurs, l’introduction de la règle dite des « 2G » (en allemand « geimpft oder genesen », ou accès aux seules personnes vaccinées ou guéries) avec obligation de porter le masque et de consommer assis.

L’accès aux établissements culturels et aux installations de sport et de loisirs ainsi qu’aux manifestations serait réservé aux personnes vaccinées ou guéries.

Un test négatif serait en outre nécessaire (règle des 2G+) lorsqu’il n’est pas possible de porter le masque ou de consommer assis, comme dans les discothèques, les bars et pour certaines activités de loisirs.

Manifestation devant le Parlement suisse contre le pass sanitaire et la vaccination le 23 septembre 2021 à Berne. (Photo : FABRICE COFFRINI/AFP via Getty Images)

Travail à domicile obligatoire, limitation des rencontres privées…

La seconde variante prévoit de fermer les endroits où il n’est pas possible de porter le masque, notamment les espaces intérieurs des restaurants, les salles de sport, les discothèques et les bars.

Dans les deux cas, les mesures de base sont renforcées avec le travail à domicile obligatoire, la limitation des rencontres privées par exemple, et la réintroduction de l’enseignement à distance dans les universités.

Seulement 66,30% de la population est entièrement vaccinée, un taux relativement bas par rapport aux autres pays d’Europe de l’Ouest.

La Suisse a pour l’instant récemment élargi le port du masque, tout comme l’obligation du pass sanitaire.

 


Rejoignez Epoch Times sur Telegram
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé