Un couple d’ostéopathes crée un cartable ergonomique pour protéger le dos des enfants

23 août 2022 Mis à jour: 23 août 2022
FONT BFONT SText size

Le poids des cartables est responsable de nombreux problèmes de dos chez les enfants. Un couple d’ostéopathes de l’Oise s’est attaqué à ce problème en lançant des cartables ergonomiques, plus légers que la moyenne et étudiés pour bien répartir les charges.

Constatant que les problèmes de scoliose commencent généralement vers l’âge de 10 ans, Séverine Divay, ostéopathe à Clermont, a réfléchi à une solution. « Je reçois souvent des enfants qui ont des problèmes de posture, portent des sacs très chargés et nous œuvrons, mon mari et moi, pour éviter qu’une scoliose s’installe », explique-t-elle au Parisien.

Séverine et Arnaud Divay ont donc créé un cartable qui est plus léger que la plupart de ceux disponibles sur le marché – 700 grammes au lieu de 1 kg. Le produit créé a aussi des renforts ajoutés dans le dos et des bretelles en mousse qui contournent les épaules.

Un rangement cloisonné

Quant au rangement, il est conçu pour être intuitif, avec davantage de cloisonnements, par exemple un espace aimanté pour ranger la trousse, « afin d’éviter qu’elle ne soit rangée contre le dos ». L’organisation intérieure a son importance : « L’idée est de faire en sorte qu’ils rangent mieux leur matériel pour qu’ils aient moins mal au dos », précise Séverine Divay, en entrevue à France 3.

Le tout est prévu pour être solide et durer longtemps. « On avait du mal à trouver des cartables adaptés aux gabarits de nos enfants », explique la co-créatrice de Bon chic bon dos. En effet, le couple d’ostéopathes est parent de trois enfants qui vont à l’école primaire. Ils ont connu les cartables qui lâchent et s’usent avant la fin de l’année scolaire.

La professionnelle n’est pas en faveur des cartables à roulettes non plus, puisque « pour les tracter, les enfants se mettent dans des positions de rotation du buste ».

« Investir dans du matériel qui dure »

Le cartable créé par ces ostéopathes de l’Oise se veut le plus local possible, mais en raison des difficultés à trouver un fournisseur de tissu spécifique près de chez eux, ils ont fait appel à un fabriquant de sacs situé en Savoie spécialisé dans les sacs de randonnée et d’escalade. Le produit est fabriqué dans les Hauts-de-France avec des matériaux de qualité comme des fermoirs venus d’Allemagne.

Tout cela a un prix – 180 euros le cartable – mais « l’idée est d’investir dans du matériel qui dure », résume Séverine Divay. Bon chic bon dos est par ailleurs une entreprise très familiale puisque, outre les parents qui ont créé ces cartables ergonomiques, leurs trois enfants ont servi de modèles pour les photos.

***
Chers lecteurs,
Abonnez‑vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé