Un couple achète une maison de maître de 109 ans et la transforme en une demeure de 900.000 euros pour leur fils

Cette maison a été construite pour une famille et nous avons l'intention de la garder ainsi
10 août 2022 Mis à jour: 10 août 2022
FONT BFONT SText size

Le jour où Trey et Abby Brothers sont arrivés avec leur premier bébé à la maison était très spécial. Leur fils a commencé sa vie dans une maison de maître délabrée de 109 ans. Ses parents ne sont pas super riches, ils sont simplement intelligents.

Trey, âgé de 33 ans, travaille dans les technologies de l’information. Abby, âgée de 31 ans, est une infirmière diplômée. Ils ont acheté la maison de maître de 560 mètres carrés, six chambres à coucher, à Aberdeen, en Caroline du Nord, pour l’équivalent de 155.000 euros. Construite en 1913 pour la famille Page-Wilder, de riches industriels, cette maison de maître en briques de style néocolonial possédait plusieurs éléments d’origine. Lorsque Trey et Abby, qui en sont maintenant les troisièmes propriétaires, ont commencé les travaux, ils ont pris grand soin d’en conserver autant que possible.

Après y avoir mis leur cœur, leur âme et leur sueur pour la rendre habitable, elle est maintenant évaluée à environ 900.000 euros – et c’est leur « maison pour toujours ». Lorsqu’ils l’ont acheté, en juin 2018, la maison de maître Page-Wilder était inhabitable. La maison abandonnée était restée vacante pendant environ 40 ans, succombant aux intempéries.

« Je cherchais en ligne pour trouver une maison dans une autre région », a raconté Abby à Epoch Times. « J’ai fait un zoom hors de ma zone de recherche et cette maison était la première qui est apparue. Dès que j’ai vu la maison, j’ai su qu’elle nous était destinée. »

La façade de la maison avant la rénovation (Avec l’aimable autorisation de 704 Photography via Trey & Abby)
Le foyer avant d’être rénové (Avec l’aimable autorisation de 704 Photography via Trey & Abby)

Abby a dit qu’elle aimait tout simplement la maison, la qualifiant de « la plus jolie maison laide » qu’elle n’ait jamais vue. Deux semaines plus tard, le couple est allé la voir. La porte d’entrée n’avait pas de verrou, alors ils sont entrés directement. Le foyer central délabré avait un grand escalier et, dès que Trey l’a vu, « ça lui a plu ».

« Nous avons fait le tour de la propriété en essayant de savoir comment nous pourrions nous permettre de l’acheter », a dit Abby.

La plupart des fenêtres étaient brisées, la porte d’entrée était cassée et le plâtre était fissuré et tombait dans toutes les pièces. La maison avait besoin de nouveaux murs, de plomberie, de travaux électriques, de la climatisation et d’un nouveau toit. Mais malgré tous ces problèmes évidents, le mari et la femme ont vu leur future maison et en sont tombés amoureux.

Il s’agissait d’une entreprise énorme, d’autant plus que l’année de la rénovation s’est avérée être l’une des plus pluvieuses que la Caroline du Nord n’ait jamais connues. Les rénovations ont dû être reportées à plusieurs reprises et ils étaient soumis à une forte pression pour achever les travaux dans un certain délai.

Le foyer rénové (Avec l’aimable autorisation de Trey & Abby)
Le deuxième foyer après la rénovation (Avec l’aimable autorisation de 704 Photography via Trey & Abby)

« Avec le prêt de rénovation que nous avons utilisé, nous avions six mois pour terminer les rénovations », explique Abby. « Chaque mois, nous devions composer une demande de prolongation et expliquer pourquoi la rénovation n’était pas terminée. Nous ne pouvons pas contrôler la météo, alors nous avons travaillé sur des projets qui ne dépendaient pas de la météo. »

Le plus gros problème se trouvait dans la salle à manger, qui s’est enfoncée dans le sous-sol en raison d’années de dégâts d’eau, ce qui a nécessité la pose de nouveaux parquets, d’un sous-plancher et d’une poutre de plancher.

« C’était plutôt décourageant de voir que, aussitôt la nouvelle poutre du plancher installée, un ouragan est passé le lendemain, déversant des quantités importantes d’eau dans la maison », se souvient Abby.

« Tout s’est arrangé sur le long terme mais, sur le moment, nous nous sommes sentis anéantis. »

Le salon avant la rénovation (Avec l’aimable autorisation de Trey & Abby)
Le salon (Avec l’aimable autorisation de Trey & Abby)
L’une des chambres avant la rénovation (Avec l’aimable autorisation de Trey & Abby)
La chambre après la rénovation (Avec l’aimable autorisation de Trey & Abby)

Leur combat en valait la peine.

Le couple a passé neuf mois à rénover la propriété pour la rendre habitable, en faisant tout ce qu’ils pouvaient eux-mêmes. Ils ont dépensé environ 270.000 euros en rénovations, et continuent à travailler sur des projets cosmétiques dès qu’ils le peuvent.

Trey et Abby ont tous deux grandi en Caroline du Nord, mais lorsqu’ils ont vu la maison pour la première fois, ils vivaient à Baltimore, dans le Maryland. Quelques années plus tard, ils ont réalisé leur souhait de revenir s’installer ici et ont créé une merveilleuse maison familiale.

Parmi les pièces du foyer, on trouve un bureau, un salon, une demi-salle de bain et une salle à manger. Le deuxième étage comprend cinq chambres et trois salles de bains. Chaque pièce de la maison possède un meuble original, remis à neuf. Les portes et l’éclairage ont été conservés.

La salle à manger (Avec l’aimable autorisation de Trey & Abby)
La salle à manger rénovée (Avec l’aimable autorisation de Trey & Abby)

« C’est la maison que nous avons sauvée de dégradations et de la possibilité d’être démolie », a confié fièrement Abby. « C’est la maison dans laquelle nous avons amené notre premier enfant et dans laquelle certains de nos amis se sont mariés. »

Le couple dit ne pas avoir l’intention de vendre, et espère un jour transmettre la maison de maître Page-Wilder à ses enfants. « Cette maison a été construite pour une famille et nous avons l’intention de la garder ainsi », a-t-elle ajouté.

Trey et Abby soulignent qu’il y a tant de belles propriétés qui ont besoin d’amour et d’attention. Ils encouragent les gens à acheter et à rénover une vieille propriété, si possible.

« Les vieilles maisons peuvent être rénovées comme on le veut ! » a fait remarquer Abby.

(Avec l’aimable autorisation de Trey & Abby)
La façade, après rénovation (Avec l’aimable autorisation de Trey & Abby)

***

Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé