Une quatrième dose de vaccin autorisée en Espagne pour les personnes très vulnérables

14 janvier 2022 Mis à jour: 14 janvier 2022
FONT BFONT SText size

L’Espagne a donné son feu vert à une quatrième dose du vaccin contre le Covid-19 – maladie causée par le virus du PCC (Parti communiste chinois) -, à certaines personnes très vulnérables comme celles qui sont immuno-déprimées, ont annoncé le 13 janvier les autorités sanitaires, en pleine vague du variant Omicron.

Sont concernés certains malades du cancer, les personnes transplantées, en dialyse ou celles recevant un traitement immunosuppresseur, a indiqué le ministère de la Santé en précisant que cette dose de rappel interviendrait cinq mois après leur troisième dose.

Pour la population générale, la troisième dose de vaccin va quant à elle être désormais accessible à partir de 18 ans et non de 40 ans comme c’est le cas actuellement, et ce rappel pourra en outre intervenir cinq mois après la dernière dose, et non six mois comme auparavant.

L’Espagne… championne de la vaccination

Avec 90,5% de sa population de plus de 12 ans entièrement vaccinée, l’Espagne est l’un des champions de la vaccination dans le monde. Au total, 38,5% des enfants d’entre 5 et 11 ans ont également reçu au moins une dose de vaccin.

 


Rejoignez Epoch Times sur Telegram
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

Recommandé