Coronavirus: réunion mardi du G7 pour trouver une réponse coordonnée

Par afp
2 mars 2020 Mis à jour: 2 mars 2020
FONT BFONT SText size

Les banquiers centraux et ministres des Finances du G7 s’entretiendront mardi par téléphone pour coordonner leur action face à l’impact du nouveau coronavirus sur la croissance mondiale, a-t-on appris auprès du département américain au Trésor.

Le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, et le président de la Réserve fédérale américaine (Fed) Jerome Powell « dirigeront une réunion téléphonique avec leurs homologues du G7 mardi matin », heure de Washington, a indiqué lundi à l’AFP une porte-parole du Trésor.

Les Etats-Unis président cette année le groupe des sept pays les plus riches de la planète, Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Italie, Japon et Royaume-Uni.

« Nous aurons cette semaine une réunion par téléphone – parce qu’il faut éviter de trop se déplacer – des ministres du G7 pour coordonner leurs réponses », a affirmé lundi sur France 2 le ministre français, Bruno Le Maire, qui s’était entretenu la veille avec Steven Mnuchin.

« Nous aurons aussi une réunion des ministres des Finances de la zone euro pour coordonner nos réponses », a-t-il ajouté. « Il y aura une action concertée », a-t-il assuré. Le président de l’Eurogroupe, le Portugais Mario Centeno a annoncé, sur son compte Twitter, que la réunion aurait lieu mercredi par téléphone.

La réunion du G7 aura lieu mardi à 12H00 GMT, et celle de l’Eurogroupe se tiendra mercredi à 13H00 GMT, a précisé le ministère français de l’Economie.

Cette mobilisation des ministres des Finances intervient à un moment où la croissance mondiale, déjà fragilisée par la guerre commerciale, subit de plein fouet le ralentissement de l’économie chinoise et l’impact de l’épidémie de coronavirus sur l’économie.

La semaine dernière, la Bourse de New York a connu sa pire semaine depuis la crise financière de 2008.

Le nombre de cas de nouveau coronavirus dans le monde s’élevait à 90.160, dont 3.079 décès, dans 73 pays et territoires, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles lundi à 17h00 GMT.

Le président américain Donald Trump, qui brigue un second mandat à la Maison Blanche, avait admis mercredi que l’épidémie empêcherait sans doute la croissance américaine d’atteindre 3% en 2020, ce qui est pourtant l’un de ses principaux arguments de campagne.

Bruno Le Maire s’attend également à des conséquences pour l’économie française plus importantes que prévu jusqu’à présent.

« Maintenant que l’épidémie touche beaucoup plus de pays, notamment la France, l’impact du coronavirus sur la croissance française sera beaucoup plus significatif » que ce qui était attendu lorsque le coronavirus se limitait à la Chine », a-t-il estimé.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du Parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

Recommandé