Coronavirus : l’accord d’un seul parent à nouveau suffisant pour vacciner un enfant

26 janvier 2022 Mis à jour: 26 janvier 2022
FONT BFONT SText size

Contre le Covid-19, l’accord d’un seul parent redevient suffisant pour vacciner les 5-11 ans, a annoncé le 25 janvier le ministère de la Santé qui cherche à faire décoller la vaccination chez les enfants.

Dans un premier temps, l’accord d’un seul parent était suffisant. Puis, le 6 janvier, le ministère avait indiqué que l’accord écrit des deux parents devenait nécessaire, conformément à une demande du Conseil d’État.

« Maintenant l’autorisation d’un seul des deux parents suffit », a expliqué un responsable du ministère de la Santé lors d’une conférence de presse sur l’avancée de la campagne de vaccination.

En allégeant cette règle, le gouvernement essaie de relancer la vaccination dans cette tranche d’âge. À peine plus de 200.000 enfants de moins d’onze ans ont été vaccinés sur plus de cinq millions d’entre eux en France.

La vaccination contre le Covid-19 – causé par le virus du PCC (Parti communiste chinois) – est ouverte depuis la fin décembre pour les 5-11 ans en France, avec un seul type de vaccin : une version moins dosée de celui développé par Pfizer/BioNTech.

Le gouvernement va aussi autoriser pharmaciens et infirmiers à vacciner les enfants, ce qui était jusqu’alors réservé aux seuls médecins.

 


Rejoignez Epoch Times sur Telegram
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé