Faites connaissance avec la mante fantôme : une espèce insaisissable que l’on méprend pour une feuille séchée

24 septembre 2020 Mis à jour: 25 septembre 2020
FONT BFONT SText size

Au premier abord, elle ne ressemble qu’à une feuille sèche et froissée. Or, en regardant de plus près, ses yeux, son antenne et les pattes lobées qui la caractérisent révèlent la présence d’une petite mante. Cependant, il ne s’agit pas de n’importe laquelle des mantes religieuses de jardin, mais de la mante fantôme, retrouvée en Afrique et à Madagascar.

(Marek R. Swadzba/Shutterstock)

La mante fantôme est maître de l’art du déguisement. Avec ses membres plissés et sa couleur brun rougeâtre, il est impossible de la distinguer des feuilles sèches environnantes. Son nom scientifique, Phyllocrania paradox, vient du grec phyllo, désignant « feuille », et du latin crania, désignant « tête », une appellation parfaitement logique vu son incroyable mimétisme !

(Ferdy Timmerman/Shutterstock)

Selon ses stades de développement et les conditions météorologiques, telles que la luminosité et le taux d’humidité, les couleurs de la mante peuvent changer et la faire s’adapter à l’environnement. Certaines recherches suggèrent que des températures plus chaudes et une humidité plus faible lui confèrent une couleur brunâtre et la fait ressembler à des feuilles mortes, alors que les températures plus froides et un plus haut taux d’humidité lui confèrent une couleur verte.

(D. Kucharski K. Kucharska/Shutterstock)

En milieux naturel, la mante fantôme est spécialiste de la capture des mouches, des grillons et des sauterelles – qui la prennent d’abord pour une source de nourriture. Au lieu de cela, ce sont plutôt eux qui se font manger par ce qu’ils croyaient être leur repas.

Détaillant le comportement de la mante fantôme, Keeping Insects relève qu’une fois que cette dernière voit sa proie, elle l’attaque très rapidement. Avant même que la proie ne s’en rende compte, elle est déjà fermement coincée entre les griffes de la prédatrice. Par ailleurs, la mante fantôme ne poursuit pas activement ses proies, mais attend plutôt le bon moment pour les attaquer.

(davemhuntphotography/Shutterstock)

Non seulement la mante fantôme ressemble à une feuille, mais elle se comporte aussi comme une feuille, vacillant dans le vent et tombant même au sol, soit pour chasser ou pour échapper à un prédateur.

Pour tromper les oiseaux volant à basse altitude qui miroitent peut-être l’idée de la grignoter, la mante fantôme a perfectionné sa tactique de « thanatose », soit un comportement défensif qui consiste à raidir son corps pour simuler un état de mort apparente. En se tenant absolument immobile sur une branche ou des feuilles tombées, il devient pratiquement impossible pour les oiseaux de détecter sa présence.

(Ferdy Timmerman/Shutterstock)

Malgré son camouflage extraordinaire, la mante fantôme est un petit spécimen silencieux. Elle mesure tout au plus 5 centimètres, et il y a peu de différences entre le mâle et la femelle. Comme pour la plupart des mantes, les femelles sont plus impressionnantes, à la fois plus lourdes et plus grandes que leurs homologues mâles.

Autre caractéristique remarquable, la mante fantôme peut mettre bas à jusqu’à trois douzaines de petits à la fois. Toutefois, ces derniers ne ressemblent pas à leurs parents. Au lieu de cela, les rejetons ont leur propre stratégie de camouflage, qui est de ressembler aux fourmis, selon Roaring Earth.

(Mydriatic/CC BY-SA 4.0)

Étant donné son apparence unique et sa plus longue espérance de vie par rapport aux autres mantes, la mante fantôme est une favorite des propriétaires de terrariums.

FOCUS SUR LA CHINE – Une série d’explosions à Pékin

Le saviez-vous ? 

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé