Confinement : des records de vitesse allant jusqu’à 251km/h sur les routes de l’Essonne

31 mars 2020 Mis à jour: 31 mars 2020
FONT BFONT SText size

Le confinement entame son quatorzième jour consécutif et a été instauré par le gouvernement pour lutter contre la propagation du virus de Wuhan (ville chinoise épicentre de l’épidémie). Ce confinement entraîne une baisse considérable du nombre de voitures sur les routes de France. Pourtant, certains conducteurs ont voulu tester la puissance de leur voiture en profitant de ces conditions favorables sur des routes devenues quasi désertes. La gendarmerie de l’Essonne a notamment enregistré des records de vitesse allant jusqu’à 251 km/h, ainsi que le relate France Bleu.

Ces constats ont été réalisés lors des contrôles de vitesse menés par l’Escadron départemental de sécurité routière (EDSR), qui en a profité pour vérifier les attestations de déplacement dérogatoires.

À Saulx-les-Chartreux et Etrechy, l’EDSR a ainsi enregistré quinze rétentions de permis de conduire sur la journée du vendredi 27 mars. Le dépassement était de 40 à 50 km/h supérieur à la vitesse autorisée.

Par ailleurs, quatre permis de conduire ont été retirés sur des routes où la vitesse ne doit pas dépasser 90 km/h. Les vitesses qui ont été enregistrées atteignaient des records allant de 138 à 251 km/h. Des motos ont de ce fait été saisies.

COUVERTURE SPÉCIALE : VIRUS DU PCC

Les autorités précisent que « les opérations de contrôle se poursuivront dans les prochains jours ».

Epoch Times désigne le nouveau coronavirus de Wuhan, responsable de la maladie du Covid-19, comme le « virus du PCC », car la dissimulation et la gestion déplorable du Parti communiste chinois (PCC) ont permis au virus de se propager dans toute la Chine et de créer une pandémie mondiale.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé