Cinq femmes afghanes membres d’une équipe de robotique évacuées au Mexique

25 août 2021 Mis à jour: 25 août 2021
FONT BFONT SText size

Le gouvernement mexicain a accueilli mardi cinq jeunes femmes afghanes membres d’une équipe internationale primée de robotique qui ont décidé de quitter l’Afghanistan après la prise de pouvoir des talibans. 

Ces jeunes femmes, non identifiées pour des raisons de sécurité, ont été reçues à l’aéroport de Mexico par le ministre des affaires étrangères, Marcelo Ebrard.

Quatre d’entre elles étaient présentes à une conférence de presse, les cheveux partiellement recouverts d’un voile et le visage protégé du covid-19 par un masque.

« Sauvé nos vies mais aussi nos rêves »

« Ils ont non seulement sauvé nos vies mais aussi nos rêves que nous cherchons à réaliser (…). Notre histoire ne se terminera pas tristement à cause des talibans », a déclaré l’une des jeunes femmes par l’intermédiaire d’un traducteur, ajoutant que l’équipe féminine de robotique avait prouvé que les femmes étaient également capables de faire de la science.

« Maintenant que les talibans ont pris le pouvoir, cela ne joue plus en notre faveur (…) Dans ce régime, nous, les femmes, avons des difficultés (…) c’est pourquoi nous sommes reconnaissantes d’être ici », a-t-elle ajouté.

-Le gouvernement mexicain a reçu mardi cinq des femmes afghanes, membres d’une équipe de robotique primée au niveau international. Photo de PEDRO PARDO / AFP via Getty Images.

Le ministère des affaires étrangères a indiqué qu’elles pourront accéder à un visa humanitaire pour une durée maximale de 180 jours avec droit de renouvellement, après quoi elles pourront choisir un autre statut.

Le partenaire de l’une d’elles a également été accueilli au Mexique.

« Elles sont chez elles »

« La protection de nos valeurs nous a fait nous engager à ce qu’elles soient au Mexique (…) nous voulons leur dire du fond du cœur qu’elles sont chez elles », a déclaré le ministre mexicain des Affaires étrangères, Marcelo Ebrard.

Connues sous le nom de « rêveuses afghanes », ces jeunes femmes ont remporté un prix international de robotique et ont récemment créé un nouveau respirateur pour les patients atteints de Covid à partir de vieilles pièces de voiture.

Cette équipe afghane de robotique est composée d’une vingtaine de femmes, pour la plupart encore adolescentes.

De jeunes femmes afghanes exilées en Inde participent à une manifestation anti- talibans à New Delhi le 23 août 2021, exigeant la protection des femmes en Afghanistan. Photo par Jewel SAMAD / AFP via Getty Images.

Depuis que les talibans ont pris le contrôle de l’Afghanistan, beaucoup craignent un retour à la brutalité du régime des années 1990, marqué par l’exclusion des filles des écoles, le confinement des femmes chez elles, l’interdiction de la musique et des divertissements mais aussi les lapidations et exécutions publiques.

L’ONU a averti mardi que les droits des femmes afghanes sont une « ligne rouge » que les talibans ne doivent pas franchir.

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé