Avec la chirurgie plastique, les Chinoises essayent de ressembler à Ivanka Trump

23 mars 2017 Mis à jour: 24 mars 2017
FONT BFONT SText size

Selon Daily Mail, la chirurgie plastique permettant aux  femmes de ressembler à Ivanka, la fille de Donald Trump, est devenue très populaire en Chine.

Les spécialistes chinois en chirurgie esthétique ont confié avoir reçu un grand nombre de demandes d’opérations pour modifier l’apparence de Chinoises à l’image d’Ivanka Trump. La clinique Foshan Yiwanka Medical Management est devenue très populaire en Chine parce qu’elle a inclue le prénom de la fille du président des États-Unis dans son nom.

En Chine, une femme est considérée belle si elle a de grands yeux de style européen. Une correction chirurgicale des yeux est faite même aux enfants de 8-9 ans, qui sont amenés dans des cliniques par leurs parents. « Les jeunes Chinoises aiment copier l’apparence des actrices bien connues – la forme de leurs yeux, du nez, des lèvres », explique Lee Yunsin, responsable de la gestion du personnel d’une clinique chinoise. Les patientes sont également intéressées dans des opérations d’augmentation mammaire et de la liposuccion (élimination de graisses).

Ivanka Trump est populaire non seulement en Chine, mais aussi aux Etats-Unis. En novembre 2016, deux Américaines du Texas ont dépensé des milliers de dollars sur des opérations de chirurgie esthétique pour modifier leur apparence à l’image d’Ivanka.

Ivanka – une marque de produits chinois

Ivanka Trump est devenu populaire en Chine après avoir visité avec Arabella, sa fille de 5 ans, l’ambassade de Chine à Washington lors de la célébration du Nouvel An chinois. Sa fille a récité un poème et a chanté une chanson en chinois. Cette vidéo a circulé sur l’Internet et a charmé le cœur des Chinois.

Le journal chinois Global Times considère qu’Ivanka Trump est une médiatrice politique et qu’elle a rendu visite à l’ambassade avec une mission « d’apporter plus d’équilibre à la position dure de Trump ».

(Drew Angerer / Getty Images)

Au moins 65 entreprises et entrepreneurs ont réclamé le droit d’utiliser le nom d’Ivanka comme marque de leurs produits : des produits cosmétiques, le papier peint, l’alcool, des suppléments alimentaires et d’autres.

La Chine – leader de chirurgie plastique

En 2016, la Chine a été le leader mondial en coûts de chirurgie plastique. Les Chinoises dépensaient deux fois plus que les femmes en Europe ou aux États-Unis.

Les Chinoises dépensent en chirurgie plastique environ 581 yuan (81 euros) par mois, alors que la moyenne mondiale est de 254 yuan (35 euros). La deuxième place appartient à la Corée du Sud – 399 yuan (55 euros). En 2016, la Chine était le troisième marché mondial de chirurgie plastique, après les États-Unis et le Brésil.

Cependant, la popularité croissante des opérations plastiques en Chine est accompagnée par l’apparition de nombreuses cliniques douteuses qui emploient des médecins sans licence et utilisent des médicaments contrefaits à bas prix qui ont inondé le marché chinois. Selon l’agence officielle Xinhua, depuis 10 ans, l’industrie de la chirurgie plastique et esthétique du pays a défiguré au moins 200 000 personnes.

Robin Yuan, l’un des principaux spécialistes en chirurgie esthétique aux Etats-Unis, a déclaré: « Il est évident que les gens modernes succombent à la forte influence des médias et des célébrités. Je constate souvent qu’une mauvaise perception pousse les gens à effectuer des opérations inappropriées, de mauvaise qualité et même dangereuses. »

Selon le sondage de la chaine de  télévision officielle chinoise CCTV, 60% des personnes interrogées ont déclaré avoir subi une chirurgie plastique afin d’améliorer leur statut aux yeux des autres, puisque la société juge seulement par l’apparence. De nombreuses femmes et étudiants pensent que l’amélioration de l’apparence les aidera à trouver un emploi sur un marché du travail de plus en plus concurrentiel.

Version russe : Китаянки стремятся с помощью пластики стать похожими на Иванку ― дочь Трампа

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé