Chine: un réseau de faux vaccins démantelé

2 février 2021 Mis à jour: 2 février 2021
FONT BFONT SText size

La police chinoise a démantelé un réseau de trafiquants de faux vaccins contre le Covid-19, arrêtant plus de 80 suspects et saisissant plus de 3000 seringues contenant… de l’eau salée, a rapporté mardi la presse nationale.

Selon le quotidien de langue anglaise Global Times, les faussaires « envisageaient éventuellement de vendre leurs vaccins à l’étranger ».

Le trafic sévissait depuis septembre à Pékin et dans deux provinces de l’est du pays, le Shandong et le Jiangsu, a précisé l’agence Chine nouvelle.

Les fausses doses vendues à « un prix élevé »

Chine nouvelle n’a pas précisé combien de faux vaccins avaient été vendus ou administrés ni combien le trafic avait rapporté, indiquant seulement que les fausses doses étaient vendues à « un prix élevé ».

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé