Chine: de 7 mois à 3 ans de prison pour les Hongkongais arrêtés en mer

30 décembre 2020 Mis à jour: 30 décembre 2020
FONT BFONT SText size

Dix militants pro- démocratie hongkongais qui avaient tenté de fuir Hong Kong en bateau vers Taïwan ont été condamnés mercredi à des peines de 7 mois à 3 ans de prison, a indiqué un tribunal de Chine continentale.

Six mois après l’adoption d’une loi draconienne sur la sécurité nationale à Hong Kong, leur procès était emblématique de la reprise en mains par Pékin de l’ex-colonie britannique, devenue territoire semi-autonome chinois en 1997.

-Des diplomates des États-Unis, de Grande-Bretagne, d’Australie, du Canada, du Portugal et des Pays-Bas attendent devant le tribunal populaire du district de Yantian, où 12 militants pro- démocratie de Hong Kong arrêtés ont été jugés, dans la ville de Shenzhen, dans le sud-est de la Chine, le 28 décembre 2020. Photo de Noel Celis / AFP via Getty Images.

Un total de 12 hommes, dont le plus jeune était âgé de 16 ans, avaient été arrêtés en mer par les garde-côtes chinois à 70 km de Hong Kong le 23 août, avant d’être remis à la police de Shenzhen (sud) et détenus.

L’Union européenne comme les Etats-Unis exigeaient leur libération immédiate.

Les fuyards tentaient de se rendre à Taïwan, île rivale de la Chine continentale.

Deux des hommes ont écopé respectivement de trois et deux ans de prison en raison de leur rôle « organisateur dans ce passage illégal de frontière », a annoncé dans un communiqué le tribunal de Shenzhen où ils étaient jugés cette semaine.

Ils risquaient jusqu’à sept ans de détention

Huit autres hommes, simples passagers, ont été condamnés à 7 mois de prison pour « passage illégal de frontière ». La peine maximale prévue était d’un an.

Les 10 hommes « ont reconnu leur culpabilité » au cours de leur procès, a assuré le tribunal dans son communiqué.

Deux mineurs qui étaient à bord du bateau doivent être remis mercredi aux autorités de Hong Kong, a annoncé la police de l’ex-colonie britannique. Aucune charge n’a été retenue contre eux, a indiqué mercredi le Parquet du district de Yantian à Shenzhen.

Élections américaines – Des pirates dans les systèmes de l’État de Washington

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé