La Chine censure Keanu Reeves pour avoir soutenu le Tibet

Par Eva Fu
28 mars 2022 Mis à jour: 28 mars 2022
FONT BFONT SText size

L’acteur canadien Keanu Reeves est en passe de disparaître totalement du paysage médiatique chinois pour avoir participé à un concert associé au Dalaï Lama, le chef spirituel tibétain.

De la franchise Matrix à John Wick, les superproductions de l’acteur ont presque intégralement disparu des plus grandes plateformes de streaming chinoises, telles que iQiyi et Tencent, où les recherches sur son nom ne donnent plus aucun résultat.

Apparemment, Keanu Reeves a sérieusement offensé la Chine en participant à un concert en ligne organisé le 3 mars par Tibet House, une association à but non lucratif de New York fondée à la demande du Dalaï Lama. Le chef spirituel vit en Inde où il a établi le gouvernement tibétain en exil que Pékin qualifie de séparatiste.

Selon le Los Angeles Times, le premier journal à avoir mentionné la censure, dix‑neuf films au moins dans lesquels joue Keanu Reeves ont été retirés de Tencent Video.

Keanu Reeves s’est attiré les foudres des nationalistes chinois et des médias d’État fin janvier, lorsqu’a été rendue publique son intention de participer à l’événement pro‑Tibet. L’annonce de sa participation au concert arrivait près d’un mois après la sortie du quatrième volet de la franchise Matrix, The Matrix Resurrections, dans les salles de cinéma chinoises. Rappelons que dans un contexte de restrictions strictes imposées par le régime, la sortie du film en Chine n’avait pas manqué d’être compliquée. Lorsque l’acteur a rendu publique sa participation au concert pro‑tibétain, un compte de trolls sur les médias sociaux le traitait instantanément « d’écervelé ».

« Ces acteurs ne craignent‑ils vraiment pas de perdre le marché chinois ? », pouvait‑on lire dans un post cautionné par des milliers de likes.

Curieusement, il a fallu attendre une bonne dizaine de jour pour que la machine à de censure Internet commence à se mettre discrètement en marche, les fans chinois ont donc été pris par surprise. C’est au 13 mars que certains internautes ont commencé à se demander ingénument pourquoi ils ne pouvaient plus visionner la saga Matrix sur Weibo.

Keanu Reeves et Carrie-Anne Moss parlent sur l’écran pendant les The Game Awards 2021 au Microsoft Theater à Los Angeles, en Californie, le 09 décembre 2021. (Kevin Winter/Getty Images)

Keanu Reeves a donc rejoint la liste toujours plus longue des vedettes occidentales bannies par le régime pour avoir refusé de suivre sa ligne politique.

Après avoir joué le rôle d’un alpiniste autrichien dans le film Sept ans au Tibet, Brad Pitt n’a pas été vu en Chine pendant près de 20 ans. L’année dernière, les critiques virulentes de l’ancien joueur de la NBA Enes Kanter Freedom dénonçant la répression du régime au Tibet ont poussé Tencent à supprimer les retransmissions des matchs de son équipe.

La chanteuse américaine Katy Perry s’est vu refuser un visa chinois pour un prochain défilé Victoria’s Secret à Shanghai, car les autorités chinoises ont découvert un incident survenu en 2015 au cours duquel la chanteuse aurait revêtu un drapeau taïwanais en guise de cape sur sa robe tournesol lors d’un concert à Taipei.

Miss Monde Canada Anastasia Lin s’adresse à ses supporters lors d’un événement en son honneur au Spoke Club, dans le centre-ville de Toronto, le 15 décembre 2015. (Matthew Little/Epoch Times)

En 2015, la Chine a refusé de laisser une reine de beauté canadienne participer à la finale de Miss Monde dans la ville de Sanya, car celle‑ci avait dénoncé le traitement réservé par le régime au Falun Gong, une pratique spirituelle persécutée en Chine communiste depuis 1999.

Du côté des internautes chinois, tous n’ont pas tous accueillis la censure avec enthousiasme.

« Je viens de regarder la moitié du film [The Matrix Revolutions] et j’étais sur le point de le terminer, maintenant il a été retiré de la boutique », a écrit un utilisateur de Weibo, ajoutant un emoji en pleurs.

Un autre :« Je suis sans voix. C’est l’un de mes films préférés ! »

Un troisième a partagé qu’il s’était précipité pour acheter les supports blu‑ray de la trilogie Matrix après avoir appris que le film serait bloqué, ajoutant qu’il devrait se contenter de « faire comme si le quatrième [film] n’existait pas. »

D’autres ont fait part de leur impuissance face à l’appareil de censure omniprésent de Pékin.

« Je ne suis pas d’accord avec le bannissement de Keanu Reeves, mais le fait que je sois pour ou contre n’y change rien », peut‑on lire dans un post.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du Parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

Recommandé