Un chien touché au cou par une flèche, sauvé par un refuge pour animaux

3 juin 2020 Mis à jour: 5 juin 2020
FONT BFONT SText size

Le directeur d’un refuge pour animaux du Montana a reçu un appel à l’aube au sujet d’un chien blessé provenant d’une réserve indienne.

Le pauvre animal avait été touché au cou par une flèche qui a bien failli toucher sa colonne vertébrale. Le chien avait de la chance d’être en vie.

Anita Wilke, directrice d’une association à but non lucratif appelée RezQ Dogs près de Dodson, a reçu un appel aux petites heures du matin en septembre 2019. Accompagnée de l’un de ses associés, et avec le concours de membres de la communauté indienne des Rocky Boy, le chien a pu être localisé et secouru.

(avec l’aimable autorisation de RezQ Dogs)
(avec l’aimable autorisation de RezQ Dogs)

Le chien, nommé King, a été conduit à la clinique vétérinaire de Bear Paw, située à plus de 150 km, dans laquelle il a été pris en charge et a reçu les soins appropriés, a rapporté 4KXLF. Le jour suivant, l’association RezQ Dogs a pris le chien en charge.

Les radiographies prises de la blessure de King ont montré que la flèche avait frôlé sa colonne vertébrale située à quelques millimètres. On dirait vraiment un miracle, et le chien devrait se rétablir complètement.

Après le sauvetage, Anita Wilke a rappelé l’incident dans un message qui a été posté sur Facebook, avec quelques photos de King partageant sa gratitude à tous ceux qui ont contribué à lui sauver la vie. « Grâce à vous tous et à notre équipe de sauveteurs, ce chien est en sécurité, aimé et en route vers un avenir heureux et serein », a-t-elle écrit.

(avec l’aimable autorisation de RezQ Dogs)

Peu de temps après, Mme Wilke a fait le point sur le rétablissement du chien, notant que les appréhensions compréhensibles de King concernant son état général commençaient à s’estomper.

« Pour tous ceux d’entre vous qui l’ont demandé, je peux vous assurer que King se porte très bien », a-t-elle écrit. « Depuis le traumatisme causé par cette flèche plantée dans son corps, le pauvre chien était effrayé par absolument tout ce qu’il vivait , c’était difficile de voir un si grand et si bel animal dans une telle frayeur. »

Elle ajoute : « King est un amour absolu. Il a maintenant pratiquement surmonté toutes ses peurs. Il nous donne des coups de queue et des câlins. »

Anita Wilke a terminé son post en assurant à tout le monde que dès que King sera complètement guéri, ils lui chercheront un nouveau foyer.

L’épreuve du pauvre chien n’est pas passée inaperçue sur les médias sociaux, et le post de Mme Wilke a recueilli près de 100 commentaires de personnes consternées par ce qui est arrivé au chien.

Un commentateur a écrit : « Dieu doit avoir une grâce particulière à lui accorder, car le résultat aurait pu être tout autre chose. Comme nous le savons tous, King n’aura plus que ce que la vie a de mieux à offrir à partir de maintenant. »

Un autre commentaire disait : « Merci à vous et à vos anges d’avoir sauvé une autre de ces belles âmes à quatre pattes. »

Grâce au travail d’Anita Wilke, de ceux qui sont venus au secours de King et du personnel médical qui l’a soigné, il a survécu à son épreuve. Et avec un peu de chance, il sera adopté et trouvera son nouveau foyer permanent.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant. Il est différent des autres organisations médiatiques, car nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre public. Nous n’avons pas d’autres agendas que d’informer nos lecteurs et les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant nos principes de vérité et de tradition comme guide dans notre travail.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé