Un chien errant géant est trouvé dans une décharge gelée par le froid alors que les sauveteurs tentent de sauver 800 chiens sans-abri

19 février 2019 Mis à jour: 5 avril 2019
FONT BFONT SText size

Lorsque les températures dégringolent en hiver, les familles restent à la maison et veillent à ne pas laisser leurs amis à quatre pattes trop longtemps dehors.

En Turquie, les mois d’hiver peuvent être vraiment meurtriers pour les chiens qui errent dans les décharges. Sans maison ni refuge adéquat, ils sont exposés aux éléments et ont du mal à se tenir au chaud. À leurs faibles options d’abri s’ajoutent les restes alimentaires qu’ils trouvent, habituellement gelés. Ainsi, ces mois de froid extrême jettent trop souvent les chiens dans des conditions misérables.

L’organisation de sauvetage des animaux Sauveteurs sans frontières s’est donné pour but de sortir autant de chiens que possible de cette situation critique. C’est au cours de cette mission qu’ils ont rencontré ce beau berger d’Anatolie âgé de 8 ans, nommé Kratos.

Ce chien imposant et majestueux présentait un mauvais état de santé lorsque l’équipe de Sauveurs sans frontières l’a trouvé caché entre deux piles d’ordures.

Lorsque les secouristes l’ont aperçu, des parties de fourrure manquaient à son pelage et des plaies ouvertes criblaient tout son corps ; il était affamé et déshydraté. Ils ont dû s’organiser en urgence pour l’installer au chaud, lui procurer immédiatement des soins médicaux et entamer le long processus de rétablissement de l’animal afin qu’il retrouve la santé.

Dans un article expliquant pourquoi l’organisation s’efforce de collecter autant d’argent, Crystal Carson, cofondatrice de l’organisation, a expliqué pourquoi leur travail est si important pour un chien comme Kratos : « Les chagrins d’amour, les larmes que nous versons au quotidien, ne sont rien comparé à ce que ces animaux endurent », a écrit Crystal Carson sur Facebook.

« Parmi les tas de déchets, il y a des vies. Elles les considèrent comme leur maison. »

Elle a poursuivi en expliquant qu’il y avait plus de 800 chiens vivant dans cette décharge, où les températures étaient basses au point de congélation et où il y avait peu de répit.

Heureusement, Kratos a maintenant de l’espoir.

« La récupération sera longue en raison de la sévérité de sa malnutrition et de sa déshydratation. (…) [Mais] il a l’air plus heureux en général et on peut dire que le traitement médical combiné à une bonne nutrition commence à rendre hommage à ce chien majestueux qu’il est. »

Crystal Carson a elle-même adopté quatre chiens de Turquie, dont trois proviennent de ces décharges qui, heureusement, fournissent de la nourriture gratuite aux chiens qui risqueraient d’y perdre la vie.

C’est un travail difficile à endurer, mais il est clair que l’organisation fait de son mieux – et au fil des semaines, elle espère trouver de plus en plus de chiens et leur procurer un avenir dans un foyer plus sûr.

Version originale

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous vos commentaires.

VIDÉO RECOMMANDÉE :

Tit-Nook risquait l’euthanasie –
un homme lui donne une 2e chance
qui lui permet de vivre une vie de rêve pour un husky

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé