Un château de conte de fées a été abandonné pendant 73 ans

24 janvier 2023 Mis à jour: 24 janvier 2023
FONT BFONT SText size

L’histoire d’un superbe château, construit avec amour en 1900 par un hôtelier américain pour sa femme, s’est terminée par un cœur brisé lorsque son épouse est décédée subitement à 31 ans. Le projet a été abandonné et le château est resté vide pendant sept décennies.

Le château de Boldt est le joyau de la couronne de Heart Island, une île privée de deux hectares parmi les Mille-Îles du fleuve Saint-Laurent, près d’Alexandria Bay, dans l’État de New York. Mais sa façade de conte de fées et ses 120 grandes pièces réparties sur six étages n’ont jamais abrité la famille pour laquelle il a été construit.

Le château de Boldt avec la tour Alster à gauche et la centrale électrique à droite. (Alexander Sviridov/Shutterstock)
(JohnnyJBoy/Shutterstock)
La centrale électrique de Heart Island. (Felix Lipov/Shutterstock)
La tour Alster. (Fabian Junge/Shutterstock)

George C. Boldt a immigré de Prusse à New York à l’âge de 13 ans, selon le New York Times. Il a gravi les échelons professionnels, passant de laveur de vaisselle à hôtelier prospère, pour devenir finalement le directeur millionnaire du Waldorf Astoria Hotel de New York, célèbre dans le monde entier. Il a épousé sa bien-aimée, Louise Kehrer Boldt, et a eu deux enfants, George Jr. et Clover.

Il a lancé la construction du château en 1900 avec 300 ouvriers sur le chantier comme ultime geste d’amour pour sa femme, sa camarade et son soutien constant, selon BoldtCastle.com. Le château a été conçu comme un cadeau de Saint-Valentin pour Louise, comme un endroit où la famille pourrait passer de longues et reposantes vacances d’été ensemble, loin du chaos de la ville.

(Ryan1/Shutterstock)
(Geraldshields11/Wikimedia Commons/CC BY-SA 3.0)

La construction du château devait être achevée le jour de l’anniversaire de mariage des Boldt, le 14 juin 1904, mais elle s’est arrêtée brusquement cinq mois avant, lorsque Louise est décédée le 7 janvier, d’une cause inconnue. George a envoyé un message à Heart Island, selon Uncle Sam Boat Tours : « Arrêtez tous les travaux, Louise est morte. »

L’hôtelier, le cœur brisé, ne pouvait pas envisager de retourner sur l’île, ne retournant que dans la maison d’été de sa famille sur l’île voisine de Wellesley. Le château de Boldt est ainsi laissé à l’abandon pendant 73 ans.

George Boldt a grandi autour des châteaux. C’est pourquoi son « design » de château de l’âge d’or reflète la grandeur européenne de sa jeunesse. L’entrée et l’escalier présentent des sols en marbre italien de Carrare, une lucarne en vitrail et des boiseries en chêne. Une élégante salle de réception mène à une salle de bal, avec des plafonds incurvés spécialement conçus pour amplifier la musique en direct.

Le château abrite une bibliothèque fantaisiste avec des sculptures de personnages de contes de fées dans les boiseries et des tunnels de service discrets sous toutes les pièces adjacentes pour que les domestiques ne soient pas visibles. George a également inclus une salle de billard pour son propre plaisir.

(Clément Bardot/Wikimedia Commons/CC BY-SA 3.0)
(AnjelikaGr/Shutterstock)

Outre le château principal, l’hôtelier a fait construire cinq bâtiments supplémentaires : la « maison de jeu » de la tour Alster, dotée d’un théâtre et d’une piste de bowling, une « centrale électrique » de style médiéval abritant deux générateurs à vapeur, un pigeonnier, une arche d’entrée et un belvédère. Il a même fait sculpter Heart Island, qui était à l’origine Hart Island, pour lui donner la forme d’un cœur vu d’en haut.

Philanthrope bien-aimé au moment de son décès, George est mort en 1916 alors qu’il se trouvait dans sa suite au Waldorf. Le château de Boldt a été acheté par Edward Noble, président de la société de bonbons Life Savers, dans les années 1920 et M. Noble a brièvement ouvert le site aux visites.

(Vvital/Shutterstock)

Mais au fil des ans, le château s’est progressivement détérioré et, dans les années 1970, il était dans un état de délabrement, vulnérable aux vandales et aux intempéries, avec seulement quelques visites occasionnelles de touristes curieux.

L’héritage abandonné de l’hôtelier défunt a retrouvé une nouvelle vie grâce à la Thousand Islands Bridge Authority, qui a pris le château de Boldt sous son aile sans échange d’argent et a lancé un grand projet de restauration en 1977.

Aujourd’hui, le château a été restauré avec amour et fonctionne comme une attraction touristique à but non lucratif et un lieu de mariage pendant les mois d’été, en hommage à une histoire d’amour et à une structure étonnante qui mérite son moment sous les projecteurs.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé