Charente: l’incendie au sud d’Angoulême « fixé », piste criminelle privilégiée

18 septembre 2022 Mis à jour: 19 septembre 2022
FONT BFONT SText size

La piste criminelle est privilégiée pour l’incendie qui a parcouru 350 hectares en fin de semaine à Courgeac, dans le sud de la Charente, et qui a été déclaré « fixé » dimanche.

Les autorités avaient recensé jeudi après-midi un total de 16 départs de feu « à peu près simultanés » dans cinq communes voisines le long de la route départementale 24, à une trentaine de kilomètres au sud d’Angoulême.

La piste d’un pyromane est privilégiée: « L’origine criminelle des incendies ne fait que peu de doutes au regard de la localisation des feux et de leur concomitance », a déclaré dimanche soir la procureure de la République d’Angoulême Stéphanie Aouine, dans un communiqué.

« A ce stade, sur les 16 départs de feu déclarés, les constatations techniques permettent d’en établir quatre avec certitude », a ajouté la magistrate.

Des « investigations complémentaires et expertises » sont prévues dans les prochains jours.

Et de préciser qu’« à cette heure », l’interpellation samedi soir d’un incendiaire pris en flagrant délit par des témoins à Montpon-Ménestérol en Dordogne, à une cinquantaine de kilomètres, « n’apparaît pas en lien avec les faits survenus en Charente ».

Une semaine marquée par les incendies

Jeudi, le feu avait également touché la commune voisine de Nonac, parcourant 20 hectares de pins et de feuillus avant d’être rapidement fixé, selon la préfecture.

Près d’une quarantaine de personnes avaient été évacuées de la zone et le village de Courgeac avait été confiné en raison de fumées importantes.

En Gironde, après l’incendie qui a ravagé 3.400 hectares autour de Saumos en début de semaine, un nouveau feu s’est déclaré dimanche, cette fois sur le Bassin d’Arcachon, derrière l’ancienne décharge municipale de la commune d’Arès.

Il a brûlé « 120 hectares » de forêt et végétation et contraint à l’évacuation d’environ 300 personnes « à titre préventif », selon la préfecture de la Gironde et la mairie de la commune.

« Malgré quelques reprises cette nuit, le feu n’a pas progressé », a annoncé la préfecture ce lundi.

Un autre incendie survenu à Magescq dans les Landes, à proximité d’un parc de panneaux photovoltaïques, avait brûlé 105 hectares samedi.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé