Cet agriculteur voit une fillette timide avec une tache de naissance et lui fait faire un tour de 30 minutes pour la faire sourire

15 juin 2019 Mis à jour: 12 juillet 2019
FONT BFONT SText size

Jeff Ditzenberger, d’Argyle, au Wisconsin, est dans le monde agricole depuis l’âge de 5 ans environ. Il a repris son travail dans les champs après avoir été dans la marine et servi dans le Golfe.

La vie dans les champs peut être solitaire, c’est pourquoi il se souvient encore très bien du jour où des petits visiteurs inattendus se sont présentés à sa ferme.

Ce jour-là, Jeff vit un véhicule passer lentement devant ses champs à plusieurs reprises.

Le véhicule a fini par s’arrêter.

« J’étais un peu inquiet, jusqu’à cet instant où mes yeux sont entrés en contact avec trois petites paires d’yeux qui regardaient par la fenêtre », écrit Jeff sur Facebook.

Jeff s’est approché des passagers de la voiture pour leur demander s’ils avaient besoin de quelque chose.

« La dame a expliqué que ses petits-enfants venaient de Floride et qu’ils n’avaient jamais vu de près des ‘trucs de fermiers’. »

Jeff remarqua qu’il y avait deux garçons exubérants et une gentille petite fille, silencieuse, assise dans la voiture.

« J’ai aussi remarqué qu’elle se détournait de moi, et qu’il y avait une cicatrice ou une tache de naissance ou quelque chose qui y ressemblait sur son visage. »

Ne voulant pas déranger Jeff, la grand-mère et son mari le remercièrent de s’être arrêté, puis s’apprêta à repartir.

C’est alors qu’un des garçons a exprimé qu’il aimerait voir de plus près une moissonneuse-batteuse.

La grand-mère a tenté de faire taire l’enfant, mais Jeff a volontiers invité les garçons à venir faire un tour.

Les deux garçons ont rejoint Jeff avec enthousiasme lors d’une promenade dans la moissonneuse-batteuse.

Pendant le trajet, Jeff a demandé : « Pourquoi ta sœur ne voulait-elle pas venir ? »

Les garçons lui ont répondu : « Elle est timide. »

Curieux, il leur a posé des questions sur le visage. Ils ont expliqué qu’il s’agissait d’une tache de naissance et que la jeune fille est très souvent victime d’intimidation pour cela.

Après avoir emmené les garçons, Jeff demanda à la petite fille : « Pourquoi tu ne voulais pas faire un tour ? »

Elle a répondu : « Les garçons disent toujours que ce genre de choses est juste pour les garçons, pas pour les filles… »

« Tu sais, il y a des filles paysannes… », dit Jeff en riant. « Tu veux faire un tour ? »

Avec la permission de sa grand-mère, la fille a accepté l’invitation.

Jeff a emmené la fillette dans la moissonneuse-batteuse.

À la fin du tour en moissonneuse-batteuse , Jeff a proposé à la petite fille : « Tiens… tu peux tourner le volant. »  Il a essayé de la convaincre en disant : « Ce n’est pas donné à tout le monde de faire ça, mais les gens qui font partie du club des visages uniques ont définitivement le droit… »

La fille sourit, faisant fondre le cœur de Jeff.

Finalement, la jeune fille a pris le volant pendant que sa grand-mère filmait ses talents de conductrice.

La jeune fille avait un grand sourire éclatant sur son visage même lorsqu’ils sont sortis de la moissonneuse-batteuse.

Ses frères étaient un peu jaloux, se demandant pourquoi elle avait eut le droit de conduire.

Tout aux anges, la fille se vantait auprès de sa grand-mère : « Tu m’as vue ! Vous m’avez vue ! J’ai conduit, j’ai conduit ! »

La fillette était si heureuse qu’elle a embrassé Jeff et lui a dit merci !

Son grand-père lui a dit : « C’est le plus grand sourire qu’on lui ait vu de toutes les vacances ! »

Jeff a aussi passé une journée inoubliable. Les visages des enfants – surtout ceux de la petite fille – étaient dans son esprit le reste de la journée après leur départ.

La fillette lui a fait une impression indélébile, non pas à cause de sa tache de naissance, mais à cause de « son sourire sincère ».

Elle lui rappelait l’exaltation et le bonheur qu’il ressentait chaque fois que son grand-père le laissait « conduire » le tracteur pendant son enfance.

« J’ai juré que j’allais faire en sorte que les autres se sentent comme ça quand je serai grand et j’ai échoué à plusieurs reprises, mais j’essaie… », écrit Jeff.

Jeff a utilisé 30 minutes de son temps pour rendre quelqu’un heureux ce jour-là.

« Aujourd’hui était une bonne journée… et je ne l’oublierai pas de sitôt », a conclu Jeff.

Merci Jeff d’avoir fait sourire une petite fille !

L’un des sentiments les plus merveilleux au monde est de voir quelqu’un d’autre heureux grâce à nous.

Alors, rendez la journée de quelqu’un plus lumineuse avec un simple acte de gentillesse aujourd’hui – c’est garanti que votre expérience sera enrichissante.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé