«Ce sont de belles histoires, il n’y en aura pas beaucoup»: un bébé écureuil sauvé en Gironde, il devient la mascotte d’Hostens

28 juillet 2022 Mis à jour: 28 juillet 2022
FONT BFONT SText size

Un petit écureuil sauvé des flammes est devenu la mascotte du village d’Hostens (Gironde). Baptisé Pinpon, il a été recueilli par des bénévoles, en attendant de regagner son milieu naturel. 

Les incendies, qui ont brûlé 20.800 hectares de forêts en Gironde, ont fait de nombreuses victimes parmi les animaux. Certains ont pu être sauvés, grâce aux soldats du feu. C’est le cas de Pinpon, un bébé écureuil, ainsi que le rapporte France Bleu.

Brûlé aux pattes et déshydraté

Recueilli à Landiras, Pinpon est vite devenu la mascotte d’Hostens, après avoir été ramené au poste de commandement de la commune. Le petit animal se trouvait pris dans le brasier de Landiras, avant l’intervention des secours.

Le bébé écureuil, qui souffrait de brûlures aux pattes, a été réhydraté à l’aide d’une seringue sans aiguille. « Le pharmacien du village nous a donné une crème d’Aloe Vera, un gel réparateur », a expliqué à France Bleu Gironde une bénévole.

« Des animaux morts ou très affectés, il y en a tellement, tellement, tellement qui ont souffert »

Mais beaucoup n’auront pas eu la chance de Pinpon. Et c’est le cas de nombreux sangliers, cerfs, oiseaux et reptiles, qui ont été brûlés ou asphyxiés par les fumées. L’histoire de ce petit rescapé est donc « symbolique » pour le maire d’Hostens. « Des animaux morts ou très affectés, il y en a tellement, tellement, tellement qui ont souffert, et qui sont très mal en point », se désole l’édile.

D’autres animaux ont également pu être sauvés et pris en charge par des associations locales. Trois écureuils roux et un faon de chevreuil ont effectivement été recueillis par le centre de soins de la LPO Aquitaine, ce mardi 19 juillet. « Ce sont de belles histoires, il n’y en aura pas beaucoup », ajoute le maire d’Hostens. « Si je peux sauver un animal blessé, je le fais », renchérit José, un chasseur.

La Ligue de Protection des oiseaux conseille à la population d’installer dans leur propriété des récipients remplis, pour que les animaux sauvages puissent s’hydrater.

***
Chers lecteurs,
Abonnez‑vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé