Un camion de poste de commandement volé au musée des sapeurs-pompiers dans l’Orne

6 juillet 2022 Mis à jour: 6 juillet 2022
FONT BFONT SText size

Dans la nuit du dimanche 3 juillet, au musée des sapeurs-pompiers de Saint-Julien-sur-Sarthe dans l’Orne, un camion de poste de commandement a été dérobé. Depuis, les autorités ont lancé un appel à témoins.

C’est un vol pour le moins surprenant.

Dans la nuit du samedi 2 au dimanche 3 juillet, un camion de pompiers servant de poste de commandement a été subtilisé au musée des sapeurs-pompiers de Saint-Julien-sur-Sarthe, a rapporté Ouest-France. Un vol qui a été constaté le matin même, a indiqué Françoise Groutel, secrétaire adjointe de l’Union départementale des sapeurs-pompiers (UDSP) de l’Orne et cheffe de centre à Mêle-sur-Sarthe.

Depuis, l’UDSP a lancé un appel à témoins, notamment via Facebook en donnant un descriptif du camion, a rapporté Paris Normandie« Il s’agit d’un Citröen C25 qui servait de PC de commandement. C’est d’ailleurs écrit en gros sur la carrosserie », a précisé Françoise Groutel, en ajoutant que le camion est immatriculé DS 083 YY.

Pour l’heure, l’auteur du vol n’a pas encore été retrouvé. Mais une plainte a été déposée ce lundi 4 juillet, a indiqué Françoise Groutel, qui espère pouvoir retrouver ce camion. En attendant, si vous avez la moindre information susceptible de faire avancer l’enquête, vous êtes invité à contacter la gendarmerie la plus proche de chez vous ou à appeler directement le service de l’UDSP de l’Orne, au 02.33.15.08.13.

***
Chers lecteurs,
Abonnez‑vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé