Calvados: à 100 ans, Thérèse a 65 arrière-petits-enfants et est encore autonome

19 juillet 2022 Mis à jour: 19 juillet 2022
FONT BFONT SText size

Thérèse Selmire a reçu de la grande visite pour son centenaire : le maire du Molay-Littry (Calvados) est venu lui apporter en personne un bouquet de fleurs. La dame à la multiple descendance a même invité l’élu à venir jouer à la belote avec elle.

Jeudi 7 juillet a été une journée très spéciale pour Thérèse Selmire. Celle qui habite depuis 2006 au Molay-Littry a fêté ses 100 ans. Pour l’occasion, elle a reçu la visite de Guillaume Bertier, le maire de cette commune de 3000 habitants, ainsi que de deux conseillères, rapporte le journal local La Renaissance.

Émue de cette visite de l’édile qu’elle voit régulièrement dans les journaux, elle lui a fait la bise en lui disant : « Monsieur le Maire, que je suis contente de vous rencontrer. C’est la première fois que je vous vois en vrai. »

Une descendance impressionnante

Mariée à l’âge de 20 ans, en pleine guerre, Thérèse a eu 12 enfants qui lui ont donné une grande descendance : 36 petits-enfants, 65 arrière-petits-enfants et 3 arrière-arrière-petits-enfants.

Née à Saint-Pierre-la Vieille (maintenant une commune déléguée de Condé-en-Normandie dans le Calvados), elle a travaillé dans les fermes avant d’avoir la sienne avec sept vaches à Saint-Paul-du-Vernay, pendant que son mari était jardinier. Elle a vécu la majorité de sa vie dans ce petit village du Calvados, situé à une quarantaine de kilomètres de l’endroit où elle est née.

La centenaire est encore autonome. Comme elle est passionnée de jeux de cartes, elle joue régulièrement à la belote. Le maire a accepté son invitation de venir jouer avec elle bientôt.

***
Chers lecteurs,
Abonnez‑vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé