Brigitte Macron lance l’opération Pièces Jaunes 2021

17 janvier 2021 Mis à jour: 19 janvier 2021
FONT BFONT SText size

Cette année, pas de tirelire disposée dans les bureaux de poste et les grandes surfaces, mais une collecte entièrement dématérialisée sur internet ou par sms, crise sanitaire oblige.

Brigitte Macron, présidente de la fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France, a lancé la 32e opération Pièces Jaunes en faveur des jeunes hospitalisés, par des interventions dans les médias ce week-end, suivies lundi de la visite d’un hôpital dans les Yvelines.

« Cela fait partie du soin d’avoir près de soi ceux qu’on aime », a expliqué dimanche sur TF1 l’épouse du chef de l’État, dont la fondation finance les frais inhérents à l’hospitalisation, comme l’hôtel ou des logements pour les proches ou des équipements de loisirs pour les enfants.

Un besoin renforcé par la crise sanitaire, qui a isolé les petits patients. « Il y a des règles sanitaires strictes, qui font qu’on a droit qu’à un seul parent dans les chambres. Les associations qui apportaient de la musique, de la lecture, de l’humain, ne peuvent plus aller à l’hôpital. Et il n’y a plus d’endroits conviviaux communs », a-t-elle souligné.

Une collecte entièrement dématérialisée

L’opération Pièces Jaunes sera cette année élargie au « dépistage de toutes les violences faites aux enfants, physiques, psychologiques ou sexuelles », « parce qu’on s’est rendu compte qu’un jour ou l’autre, tous ces enfants, ces ados sont passés à l’hôpital. Il faut à ce moment-là qu’on les repère, qu’on les inscrive dans un parcours de soins », a-t-elle déclaré.

Pas de tirelire cette année disposée dans les bureaux de poste et les grandes surfaces mais une collecte entièrement dématérialisée sur internet piecesjaunes.fr ou par sms, Covid-19 oblige, a-t-elle expliqué.

Pour appeler aux dons, elle s’est même prêtée au jeu, au côté du parrain de l’opération, le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps, d’une vidéo humoristique avec le présentateur de « Mask Singer » et de « Danse avec les Stars », qui lui suggère de participer à ces émissions habillée… en tirelire.

Brigitte Macron, qui a succédé à Bernadette Chirac en 2019 à la tête de la fondation, s’est rendue le 18 janvier dans un hôpital des Yvelines pour promouvoir l’opération Pièces Jaunes, en compagnie de Didier Deschamps.

La Première dame discrète dans les médias

L’épouse du président, qui a contracté le virus chinois à Noël, reste extrêmement discrète et rare dans les médias et se garde d’intervenir sur le terrain politique. Mobilisée sur le thème de l’enfance, de l’éducation et de l’hôpital, l’ex-prof de français était en octobre au côté de son époux pour faire connaître les nouvelles aides accordées aux parents qui prennent des congés pour s’occuper d’un enfant handicapé.

La fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France a participé à la mobilisation contre le Covid-19 en faisant livrer des milliers de tablettes numériques aux personnes âgées coupées de leur proche ainsi que des repas et des courses alimentaires aux soignants des hôpitaux.

Depuis 31 ans, les opération Pièces Jaunes ont permis de collecter près de 98 millions d’euros et de financer plus de 8 900 projets, selon la Fondation. Elle reçoit également des dons qui ont diminué ces dernières années, à environ 1,5 million par an, avec le recul de l’utilisation de l’argent liquide.

Nouvel Horizon – Covid-19 : Des médecins indépendants proposent un plan B

Le saviez-vous ? 


Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé