Brésil : laryngoscopie « normale » pour Lula après une intervention

4 décembre 2022 Mis à jour: 4 décembre 2022
FONT BFONT SText size

Le président élu du Brésil Luiz Inacio Lula da Silva, qui vient subir une intervention chirurgicale au larynx à 77 ans, a effectué dimanche une laryngoscopie dont les résultats sont « normaux », excluant la présence d’une nouvelle tumeur, a annoncé l’hôpital à Sao Paulo.

« Lula da Silva s’est rendu ce matin à l’Hôpital syro-libanais pour effectuer comme prévu une laryngoscopie », a précisé le communiqué de l’hôpital diffusé par l’entourage du président élu.

« Les résultats de l’examen ont été normaux », a-t-il ajouté.

Luiz Inacio Lula da Silva avait quitté l’hôpital le 21 novembre après avoir subi la veille une « laryngoplastie », intervention au larynx.

« Je suis à la maison après la petite intervention d’hier. Tout est réglé, je vais bien, bonne semaine à tous », avait-il écrit sur Telegram quelques heures après sa sortie de l’hôpital.

Le bulletin médical a précisé que l’opération avait permis de « retirer une leucoplasie de la corde vocale gauche », des plaques blanches détectées lors d’examens médicaux effectués le 12 novembre.

Les médecins ont écarté la présence d’une nouvelle tumeur chez Lula qui avait souffert d’un cancer du larynx en 2011, peu après la fin de ses deux premiers mandats présidentiels (2003-2010).

Il s’était remis l’année suivante, après avoir subi des séances de radiothérapie et chimiothérapie.

Fumeur durant plus de cinquante ans, il avait abandonné la cigarette en 2010, après une hospitalisation pour hypertension.

Tout au long de sa campagne face à Jair Bolsonaro, sa voix, déjà naturellement rauque, a été de plus en plus éraillée, devenant parfois difficilement audible.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé