15 enfants violemment heurtés et blessés par des poneys dans un centre équestre en Ille-et-Vilaine

21 juillet 2022 Mis à jour: 21 juillet 2022
FONT BFONT SText size

Dans la soirée du 19 juillet en Ile-et-Vilaine près de Vitré, une bousculade de poneys dans un centre équestre a fait 17 blessés, dont trois enfants en urgence absolue, dont les jours ne sont plus en danger.

Les faits se sont déroulés peu avant 21h00 au centre équestre de la Haute-Hairie, à Saint-M’Hervé, près de Vitré. Le site hébergeait une colonie de vacances de 26 enfants âgés de 9 à 13 ans.

Selon les premiers éléments de l’enquête, « les enfants et deux accompagnantes emmenaient une vingtaine de poneys au champ. Sur le chemin, l’un des poneys, sans doute celui de tête, a fait demi-tour pour une raison indéterminée, suivi par d’autres. Dans leur fuite, les animaux ont bousculé et renversé le groupe », a indiqué le parquet de Rennes.

Deux animatrices et quinze enfants au total ont été blessés, a-t-on indiqué de même source.

« Traumatismes faciaux consécutifs à des coups de sabots »

Les enfants gravement blessés ont été victimes de « traumatismes faciaux consécutifs à des coups de sabots », notamment des « fractures des os de la face », selon le Pr Soulat. Les deux adultes ont eux subi un « stress post-traumatique », selon la même source.

« Le pronostic aujourd’hui est favorable » pour les trois enfants les plus gravement blessés, âgés de 7 à 11 ans, a déclaré mercredi 10 juillet le Pr Louis Soulat, chef des Urgences du CHU de Rennes, au cours d’un point presse.

Deux enfants sont hospitalisés en soins continus à l’hôpital Sud de Rennes et un autre en réanimation sous anesthésie générale mais son « pronostic vital n’est plus engagé », a ajouté le Pr Soulat.

Cinq enfants « rendus à leurs familles »

Cinq enfants hospitalisé mardi soir « ont déjà été rendus à leurs familles », a précisé de son côté le préfet d’Ille-et-Vilaine Emmanuel Berthier sur BFMTV.

Selon la préfecture, une « cellule d’urgence médico-psychologique » a été mise en place. L’enquête a été confiée par le parquet de Rennes à la Brigade de Recherches de Vitré.

***

Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé