Un limiteur de vitesse est maintenant obligatoire dans les nouvelles voitures

10 juillet 2022 Mis à jour: 10 juillet 2022
FONT BFONT SText size

Depuis ce mercredi 6 juillet, le limiteur de vitesse devient obligatoire pour toutes les nouvelles voitures. Une directive européenne qui concerne également les autres véhicules, qui ont encore 2 ans pour se mettre en conformité.

Si vous ne le saviez pas, l’AIV, l’Adaptation Intelligente de la Vitesse, est désormais obligatoire pour l’ensemble des nouvelles voitures en France. En effet, cette règlementation européenne s’applique depuis le 6 juillet et impactera également les autres véhicules, qui auront un délai de deux ans pour se mettre à niveau.

Comment l’AIV fonctionne ? Il s’agit d’un système qui détecte en permanence sur quelle route vous êtes en train de rouler et la vitesse autorisée. Des informations récupérées via un GPS et une caméra de bord lisant les panneaux de signalisation, a rapporté France Bleu.

Ensuite, si vous dépassez la limite autorisée, vous serez alerté par un signal sonore ou visuel. Et si vous ne ralentissez pas, l’AIV se chargera de vous faire ralentir via un dispositif de bridage de la vitesse. Plus d’informations sur l’image ci-dessous, fournie par VisActu :

Quant à l’objectif d’une telle réglementation, il est de réduire de 20% le nombre de morts sur les routes de l’Union européenne. D’après l’ETSC, une association d’experts de la route et des transports basée à Bruxelles, en plus de ces 20% de morts en moins, l’AIV devrait réduire de 30% les accidents de la circulation.

Toutefois, bien que cette directive rend obligatoire la présence de l’AIV pour tous les nouveaux véhicules, le conducteur aura toujours la possibilité de désactiver ce système, lui permettant ainsi de garder la main sur sa vitesse de conduite.

***
Chers lecteurs,
Abonnez‑vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé