Biden annonce un effacement partiel des emprunts étudiants

24 août 2022 Mis à jour: 25 août 2022
FONT BFONT SText size

Le président américain Joe Biden a annoncé mercredi un effacement partiel des emprunts étudiants, une question qui suscite un vif débat dans un pays où une année à l’université peut coûter plusieurs dizaines de milliers de dollars.

« Conformément à ma promesse de campagne, mon administration annonce un plan visant à accorder un répit aux familles de la classe ouvrière et de la classe moyenne au moment où elles se préparent à reprendre le remboursement des prêts étudiants fédéraux en janvier 2023 », a tweeté M. Biden, en promettant des détails dans l’après-midi.

La mesure, annoncée moins de trois mois avant les élections de mi-mandat, concerne les personnes gagnant moins de 125.000 dollars par an, selon une illustration accompagnant le tweet du président.

Un impact possible sur l’inflation 

Il s’agira d’effacer 10.000 dollars pour les personnes n’ayant pas bénéficié d’une bourse fédérale pour payer les frais liés à leurs études universitaires, et de 20.000 dollars pour celles, aux moyens plus modestes, en ayant reçu une.

Le plan a été annoncé après des mois de réflexion à la Maison Blanche sur cette question qui a aussi été un casse-tête pour les administrations précédentes. L’exécutif s’inquiétait notamment de la possibilité que la mesure n’alimente une inflation déjà galopante.

Les sénateurs démocrates Chuck Schumer et Elizabeth Warren ont salué dans un communiqué commun « un pas de géant vers la résolution de la crise de la dette étudiante ».

La cheffe du parti républicain, Ronna McDaniel, a au contraire jugé que cette mesure « punissait injustement les Américains qui ont économisé pour l’université ou fait un choix de carrière différent ».

Des lourdes dettes pour des nombreux étudiants

Les universités américaines peuvent faire payer de 10.000 à 70.000 dollars l’année et de nombreux étudiants commencent leur vie professionnelle avec de lourdes dettes.

Selon les estimations du gouvernement, la dette moyenne des étudiants américains lorsqu’ils obtiennent leur diplôme est de 25.000 dollars, une somme que beaucoup mettent des années, voire des décennies, à rembourser.

Au total, quelque 45 millions d’emprunteurs dans le pays doivent collectivement 1.600 milliards de dollars, d’après la Maison Blanche.

M. Biden a également annoncé qu’un moratoire sur le remboursement des emprunts étudiants, instauré pendant la pandémie de Covid, serait prolongé jusqu’à la fin de l’année.

***
Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé