Un berger allemand touché par plusieurs balles pour protéger son jeune propriétaire contre des voleurs armés

15 août 2020 Mis à jour: 15 août 2020
FONT BFONT SText size

Un berger allemand nommé Rex a littéralement pris plusieurs balles pour sa famille lors d’un acte héroïque. Le brave chien était avec son meilleur ami, Javier Mercado, alors âgé de 16 ans, dans leur maison de Des Moines, dans l’État de Washington, lorsqu’un groupe de voleurs armés est entré par effraction.

Le frère aîné de Javier était à la salle de sport et ses parents étaient au travail lorsqu’il a vu une voiture étrange garée à l’extérieur. Il a ensuite entendu frapper à la porte. Il est vite devenu évident que les hommes ne faisaient rien de bon lorsqu’il a entendu « …la porte coulissante se briser… », comme il l’a déclaré au Seattle Times.

Il a réussi à se cacher dans le placard à l’étage. Il a composé le 911 et a dit à la police qu’un vol était en cours. Les intrus étaient littéralement en train de mettre la maison en pièces et de voler les appareils électroniques de la famille, y compris l’ordinateur portable de Javier, une console de jeu et une télévision, ainsi que des vêtements et des chaussures.

Rex ne leur a cependant pas permis de réussir le vol sans se battre et a confronté directement les agresseurs. Le chien a été battu et on lui a tiré dessus à plusieurs reprises au cours de cette attaque.

« L’instinct de Rex de protéger sa maison et son meilleur ami l’a attiré à l’étage du bas, et il a attaqué les cambrioleurs », a raconté plus tard la tante de Javier, Susy Cadena, sur une page GoFundMe créée pour soutenir le rétablissement de Rex.

Javier a entendu l’un des assaillants crier « Attrape le chien ! Le chien m’a mordu ! » et Rex se faisait attaquer, comme il l’a déclaré au Seattle Times. Finalement, Rex est retourné à l’étage, dans la cachette de Javier, pour vérifier que son ami était en sécurité.

Malheureusement, les voleurs se sont eux aussi rendus à l’étage. Suzy Cadena a expliqué que lorsqu’ils se sont approchés du dressing où Javier était au téléphone, « Rex est sorti avec le peu de force qu’il lui restait et s’est jeté sur eux, car il savait que mon neveu était en danger. »

C’est alors que Javier a entendu le terrible bruit de quatre coups de feu, dont deux ou trois ont frappé Rex. « Il pleurait à chaque fois qu’il était touché », a dit Javier. Le berger allemand a été touché au cou, à la jambe avant droite et à la jambe arrière gauche, et il saignait énormément. Heureusement, le bruit des sirènes de police qui s’approchaient a fait fuir les voleurs.

Lorsque la police est arrivée, elle a trouvé le chien à peine vivant.

Heureusement, la vie de Rex a été sauvée grâce à Jan Magnuson, un officier de protection des animaux à Des Moines, qui a réussi à faire parvenir le chien à BluePearl Veterinary Partners, à Renton, Washington, tout près de là. « Il protégeait sa maison et sa famille », a déclaré M. Magnuson au Seattle Times. « Je suis ravi qu’il ait survécu. Pour être honnête, quand je l’ai vu pour la première fois, je ne pensais pas qu’il s’en sortirait. »

Rex a subi une opération chirurgicale importante, et la famille a lancé un appel urgent aux dons. L’objectif initial de 10 000 $ a été dépassé six fois, si bien que la bravoure de Rex a été grandement appréciée. Les vétérinaires ont pu nettoyer les blessures par balle et recoudre ses autres blessures, mais il reste des fragments d’une balle logée dans son cou qui n’ont pas pu être retirés.

La chose la plus importante pour la famille de Javier est qu’il s’en soit sorti vivant. Il reçoit maintenant un traitement d’un psychologue pour animaux de compagnie afin de gérer son « stress post-traumatique », comme l’a expliqué Suzy Cadena.

Entre-temps, Rex a reçu le Prix du Chien Héroïque de la PETA « pour être allé au-delà de son devoir – au prix d’un grand risque personnel – afin de protéger sa famille des voleurs ». Une récompense appropriée pour un chien intrépide et désintéressé.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. , Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé