La belle histoire de l’évasion du chat Billou qui a fait 15 km pour rentrer «chez lui» et se faire adopter

9 juillet 2022 Mis à jour: 9 juillet 2022
FONT BFONT SText size

Un septuagénaire de Dorans (Territoire de Belfort) qui s’était juré de ne plus avoir de chat est tombé sous le charme de Billou, un jeune félin qui a tout fait pour gagner son cœur.

Tout a commencé lorsque Paul Demange, un habitant de Dorans âgé de 76 ans, a découvert deux portées de chatons errants près de son domicile au mois de mai 2022. Pour le bien des félins mais aussi parce qu’il ne pouvait pas s’en occuper, il a décidé de les capturer pour les remettre à l’association l’Arche de Mallo, rapporte L’Est républicain.

C’est ainsi que le septuagénaire a amené une quinzaine d’animaux (les chatons et leurs mères) à l’association qui lutte contre la prolifération des chats errants ou abandonnés, à Autrechêne.

Une évasion spectaculaire

L’un des jeunes chats, Billou, a décidé de s’évader plutôt que de rencontrer le vétérinaire qui devait le castrer. « Pour y parvenir, il a dû s’aplatir comme une crêpe pour se glisser entre le grillage et la bâche de protection, pourtant solidement fixée », s’étonne Mallory Ortega, responsable de l’association.

Malgré tous les dangers sur sa route – il a traversé des voies rapides, une autoroute, un canal et une rivière – Billou a parcouru en cinq jours les quinze kilomètres qui le séparaient de « chez lui ».

Adoption et papouilles

Lorsque Paul Demange a vu Billou sous la fenêtre de sa cuisine, il a décidé de l’adopter. « Je n’en revenais pas », assure le septuagénaire au grand cœur. « Je ne peux que le prendre sous mon aile », ajoute celui qui s’était pourtant juré de ne plus retomber dans les papouilles après la mort de son chat Grisou.

***
Chers lecteurs,
Abonnez‑vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé