Belgique : un migrant sans papier se bat pour récupérer son gain de 250.000 euros au loto

16 avril 2022 Mis à jour: 16 avril 2022
FONT BFONT SText size

Un Algérien âgé de 28 ans en situation illégale a gagné 250.000 euros à un jeu de grattage de la loterie nationale belge et bataille désormais pour récupérer son gain, qui ne lui sera versé que s’il peut prouver son identité.

Alexander Verstraete, l’avocat du jeune homme, a expliqué que le billet gagnant était actuellement entre les mains de la justice, à Bruges (nord), après que trois amis ont tenté en vain de récupérer l’argent pour lui.

Cela a valu à ces derniers, qui sont également Maghrébins, d’être soupçonnés de vol et de passer une nuit en garde à vue la semaine dernière, a souligné Me Verstraete.

En attente de ses documents pour prouver son identité

Le parquet de Bruges a ouvert une enquête pour retrouver l’heureux gagnant. Celui-ci a pu dédouaner ses amis en se présentant à la police avec son avocat, mais il doit désormais prouver lui-même sa bonne foi.

« Mon client est en situation illégale, il n’a aucun papier et n’a pas non plus de compte en banque », a dit l’avocat, « nous sommes en train de chercher ces documents qui pourront prouver son identité, il va devoir contacter sa famille en Algérie ».

Le « gros lot » d’un billet à gratter

Le billet gagnant a été acheté il y a quelques semaines à Zeebruges, cité portuaire belge qui est une destination prisée des migrants tentant de rejoindre clandestinement l’Angleterre cachés dans des camions ou des conteneurs.

Selon Me Verstraete, son client, qui n’a pas l’intention de demander l’asile pour rester en Belgique (il ne vient pas d’un pays en guerre), a obtenu des autorités belges la promesse de ne pas être reconduit à la frontière avant d’avoir perçu son gain.

Ce gain constitue le « gros lot » d’un billet à gratter de la gamme « Cash » vendu cinq euros et qui offre « une chance sur 3,69 » de récupérer sa mise, d’après le site de la loterie nationale.

« C’est entre les mains du parquet de Bruges »

Il est interdit au commerçant qui a vendu ce billet de remettre un tel gain en espèces. Pour tout « lot » supérieur à 100.000 euros le point de vente du billet renvoie systématiquement le gagnant vers le siège de l’entreprise à Bruxelles, a expliqué Joke Vermoere, porte-parole de la loterie nationale.

C’est là que se sont rendus les trois amis du lauréat dont l’un a prétendu pouvoir percevoir l’argent sur son compte bancaire.

« Le gagnant, lui, ne s’est pas présenté chez nous, on ne l’a pas vu, ce qui bloque pour l’instant la procédure de remise du gain », a soutenu Mme Vermoere, sans préciser les conditions ou la nature des documents exigés : « C’est entre les mains du parquet de Bruges ».

 

 

***

Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé