Belgique : un cycliste renverse volontairement une fillette, il sera jugé en correctionnelle

31 décembre 2020 Mis à jour: 31 décembre 2020
FONT BFONT SText size

Des images ont circulé sur les réseaux sociaux, montrant un cycliste sur son vélo qui pousse du genou une fillette qui se promenait avec sa famille. Les faits se sont produits le jour de Noël, sur le plateau des Hautes Fagnes en Belgique.

Alors que Neïa, une petite fille âgée de 5 ans habillée d’une combinaison rose, se promenait avec ses parents le jour de Noël, un cycliste a croisé leur chemin et a volontairement poussé la fillette. Des images de la scène, tournées sur le plateau des Hautes Fagnes en Wallonnie, ont été largement diffusées sur les réseaux sociaux. On peut effectivement voir le cycliste arriver derrière la petite famille en criant « attention, attention ! » et lorsqu’il arrive au niveau de la fillette, il écarte son genou pour pousser celle-ci, provoquant ainsi sa chute.

À la suite de cet incident et à la demande du parquet de Liège, afin de retrouver l’auteur des faits, la police fédérale a lancé un avis de recherche et des photos du cycliste ont été diffusées. Le père de la fillette, Patrick Mpasa, qui craignait que Neïa ait une fracture de par sa chute, a déposé plainte, ainsi que le relate le quotidien belge La DH.

Le journal rapporte encore que le dimanche qui a suivi, le cycliste a contacté les parents de Neïa. « La personne a appelé en privé sans s’identifier », explique Patrick Mpasa, qui précise qu’ « il nous a demandé de retirer la plainte ». Il poursuit : « Nous lui avons arraché un semblant d’excuses. Mais pas de remords. Je ne retire pas ma plainte. »

Pour finir, le cycliste recherché s’est présenté de lui-même au commissariat et a essayé de minimiser son acte. CNews précise qu’il a reçu une citation à comparaître, il sera jugé en correctionnelle.

ÉLECTIONS AMÉRICAINES – Veto de Trump contre le projet de loi sur la défense

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé